Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EN DECEMBRE A LA LIBRAIRIE

Publié le par Les amis du Chant de la terre

EN DECEMBRE A LA LIBRAIRIE

" TERRES INDIENNES " - Exposition PIERRE CAYOL

du 3 au 31 décembre

Vernissage vendredi 6 décembre à 18h30

en présence du poète JOSEPH PACINI

" Dans cette exposition seront présentés quelques-uns des travaux réalisés lors de mon dernier séjour en Arizona, Nouveau-Mexique et Sud Dakota, du 9 juillet au 30 octobre 2013. Il s’agit de dessins au crayon, d’aquarelles et de peintures à l’acrylique. Les dessins, pour la plupart, représentent les aspects rocheux du territoire des Navajos, situé dans le Nord-est de l’Arizona et les reliefs des collines appelés Badlands dans le Sud Dakota, qui sont les terres sacrées des Lakotas. Pareillement pour les aquarelles. Quant aux peintures à l’acrylique, elles peuvent être en relation directe avec les cultures amérindiennes du Sud-Ouest comme avec d’autres sources, mais réalisées là-bas sur les Terres indiennes.

 

Pierre Cayol a invité son ami poète Joseph Pacini à l'occasion du vernissage de son exposition, afin de vous présenter un ouvrage qu'ils sont en train de réaliser ensemble et qui doit prochainement paraître. Le peintre vous fera découvrir quelques-unes des planches illustrant les textes que le poète lira pour vous. Le vernissage commencera par ce moment partagé à 18h30.

 

Pierre Cayol

Pierre Cayol est né à Salon-de-Provence le 14 août 1939. Il a suivi l'École nationale des Arts Décoratifs de Grenoble, puis l'Académie Jullian à Paris. Quand son choix de devenir peintre s'est affirmé, il a travaillé sous les conseils de Marcel Féguide, peintre installé à Eygalières, qu'il considère comme son maître. Depuis 1968, il œuvre dans son atelier à Tavel dans le Gard.

Sa première exposition personnelle était à Arles en 1965. Depuis, de nombreuses autres ont suivi en France et à l'étranger. En juin 2012, au Musée d'art Sacré de Pont-Saint-Esprit dans le Gard. En 2013, en Belgique, à la Maison Culturelle de Quaregnon, puis à Liège dans le cadre du festival Cointe Montmartre ; en septembre à la Maison des Parcs Nationaux à Tucson – Arizona.

Si la peinture est sa technique dominante, en parallèle il a toujours beaucoup dessiné et travaillé en collaboration avec des poètes et des écrivains pour réaliser des livres d'artiste. Les œuvres sur papier – dessins, gravures à l'eau-forte, linogravures – constituent une part importante de son œuvre.

Grand passionné par les Indiens d’Amérique du Nord, Pierre Cayol séjourne régulièrement en Arizona et au Nouveau-Mexique, chez les Navajos, les Apaches, les Hopis et les Pueblos. Depuis trente ans, grâce à ses amis il s'est imprégné de la pensée amérindienne. La mythologie, les symboles et la philosophie de ces populations ont un impact de plus en plus fort sur son travail d'aujourd'hui.

Il est en permanence dans la Galerie Orenda, 54 Rue de Verneuil à Paris, Galerie Perrier à Avignon, Le Passage de la Cadène à Saint-Emilion et dans les Galeries en ligne, Michèle Champetier et Catherine Borghèse.

 

Joseph Pacini

Joseph Pacini est né le 8 janvier 1942 dans un village de Toscane, Pontebuggianese. Entre les marécages de la plaine et les collines toscanes il passe une petite enfance agricole et paysanne. En 1947 sa famille émigre et s’installe en Provence et il emporte avec lui les graines laissées par ses deux grands pères : la poésie de la nature, des paysages et des hommes… La poésie des paysages humains vécus, travaillés et rêvés…

Le rêve cette autre réalité de la vie que nous devons apprendre à construire ensemble…
Joseph Pacini a été fonctionnaire du Ministère de l’Agriculture jusqu’en 2001. Il a collaboré avec divers organismes nationaux et internationaux pour le développement et tout particulièrement pour le développement culturel des territoires ruraux.
Il a arpenté le milieu rural français, italien et européen, en quête d’énergies à mettre en œuvre et les convertir en projets…
Ecrire a été sa manière de lancer des ponts entre les hommes de différentes nationalités et de différentes cultures… Ses mots sont trempés de terre, de pierres, d’arbres et de fleurs. Ils vivent au rythme des saisons et recèlent parfois le feu du volcan.

 

Exposition entrée libre aux heures d'ouverture de la librairie. 

 

Pierre Cayol dessinant à Navajo Mountain…

Pierre Cayol dessinant à Navajo Mountain…

EN DECEMBRE A LA LIBRAIRIE

VENDREDI 13 DECEMBRE à 20H30 : " LE PLAISIR ESTHETIQUE"

Conférence philosophique de Benjamin Orcajada. Entrée libre.
Les philosophes de l’Antiquité s’interrogeaient déjà sur la place accordée aux plaisirs dans la recherche d’une vie de sagesse heureuse. Ce qu’il est convenu d’appeler la Modernité dans l’Art nous a habitué à concevoir que toute œuvre d’art était un objet essentiellement fabriqué pour notre plaisir, le plaisir des sens. C’est sur cette expérience intime que nous formulons nos jugements de goût.
Pour bien marquer qu’ils sont nôtres nous allons même jusqu’à dire « qu’ils ne se discutent pas »…
Pourtant les problèmes et les contradictions ne manquent pas ; d’abord les plaisirs se conjuguent au pluriel et leur diversité égale leur singularité. Ont-ils tous même valeur ? Nous n’hésitons pas à porter quelquefois de sévères jugements sur des « fautes de goût » révélatrices d’un manque de qualité humaine.
De plus, l’évolution des arts et des pratiques culturelles a entraîné une histoire du plaisir esthétique.
Tous ces thèmes de réflexion seront évoqués par Benjamin Orcajada, professeur émérite de philosophie et peintre.
 
Benjamin ORCAJADA assura pendant une quarantaine d’années un enseignement de philosophie à Orange et donna des cours du soir pour adultes à l’Université populaire.
Parallèlement il fit de nombreuses conférences et mena une activité picturale continue. Beaucoup de galeries exposèrent ses oeuvres.
Il réalisa pour « RCF » en Avignon plus de 200 émissions hebdomadaires de philosophie.
Retiré désormais dans son atelier d’Uchaux (Vaucluse) il poursuit ses recherches philosophiques et picturales.