Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une soirée avec un auteur et un éditeur !

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Vendredi 13 octobre

à 20h30

SOIRÉE AVEC UN ÉDITEUR ET UN AUTEUR 

L'Aucèu libre présente Danielle Julien

 

C'est à une double rencontre que vous convie André Zaradzki : celle d'une auteure, Danielle Julien et de son éditeur L'Aucèu libre. (Entrée libre)

Danielle Julien
Danielle Julien

 

>> Danielle Julien est née en 1944 à Tarascon en Provence (France). Avec un père et une grand-mère utilisant l’occitan provençal dans la vie de tous les jours, elle s’imprègne de la langue qu’elle retrouvera rapidement à l’âge adulte. Enseignante d’école maternelle puis Formatrice en langue et culture régionales à l’IUFM de Nîmes durant de longues années, elle est aujourd’hui à la retraite et vit à Vallabrègues (Gard), petit village provençal sur les bords du Rhône. Outre sa thèse de Doctorat en Etudes Occitanes sur La Festa de Robert Lafont, elle a écrit de nombreux articles et collaboré à différentes revues. Elle écrit des poèmes, des nouvelles et des contes en occitan et en français.

Bibliographie
Nouvelles :
Viatge d’Ivèrn. Recueil de nouvelles en occitan. Ed. El Trabucaire. Canet .1999 Qui a obtenu le prix Jaufré Rudel
Adieu Paure… Recueil de nouvelles en occitan. Institut d’Estudis llerdencs. Lleida. 2007 Qui a obtenu le prix de Les Taliúres
Letras Recueil de nouvelles bilingue occitan-français.IEO Languedoc. 2014
 
Traductions :
Elle est l’auteur de La Fête, extraits présentés et traduits de La Festa de Robert Lafont paru aux Ed.Atlantica.Institut Occitan en 2000.
Et du Petit Décaméron traduction du Decameronet de Robert Lafont paru aux Editions El Trabucaire. Canet en 2008.
 
Poésie :
Participation au festival de poésie Veus Parallels en 2010 et 2011 en Catalogne et à Rodez, lors de l'Estivada Participation au festival Voix de la Méditerranée en 2010 à Lodève (Occitanie-France). Participation au recueil : Les trobairitz, femmes poètes du sud au XXIe siècle. M.Biard. Grand prix de poésie de la ville de Toulouse. 2014
Séductions : recueil de poèmes. Occitan-français illustré par Denise Laperrière, artiste peintre québécoise. 2013. Montréal. Québec
De mèu e de juscla. De miel et d'euphorbe. Vingt poèmes bilingues. Illustrations Denise Laperrière. Janvier 2016. L'aucèu libre

Prix littéraire "lega maire" juin 2014. Ostana. Italie

Elle lira pour nous des extraits de son ouvrage :

 

>> Editions L'Aucèu libre 

" Notre histoire a commencé en 2003, lorsque nous avons décidé d’entreprendre une petite activité éditoriale en langues d’Oc (provençal et occitan). Avec quelques amis et relations familiales, l’Association L’aucèu libre était créée. Dès le début le Palais du Roure à Avignon et la famille Baroncelli nous ont encouragés et le véritable travail éditorial a commencé. Notre premier choix s’est porté sur Lou biòu, long poème à la gloire du taureau de Camargue que Montherlant avait largement repris dans ses Bestiaires. Le livre a été joliment illustré par Solange Guiffrey, peintre amie de cette aventure. Il s’est bien vendu. Les quelques libraires contactés l’avaient bien accueilli et renouvelaient leurs commandes. Ils ont joué un rôle majeur dans la poursuite de l’entreprise. Depuis, nous avons toujours tenu à établir des relations suivies et amicales avec nos libraires partenaires. Dès la fin 2003 paraissait une deuxième œuvre de Baroncelli, puis une troisième, Babali, charmante petite histoire d’une amourette provençale. En 2005, les deux premiers volumes faisaient l’objet d’un deuxième tirage et presqu’en même temps paraissait le cinquième. Entre temps le beau et sombre poème de Clara d’Anduze, trobairitz de la fin du XIIe siècle, que Mistral avait traduit en provençal moderne, était publié dans les trois langues : occitane, provençale et française. Une autre aventure commença, celle des fables et poésies de l’entomologiste Jean Henri Fabre, qui connaissent un succès toujours renouvelé. Et l’aventure Aldington ! Pantaï dins lou jardin dou Lussembourg (Rêverie dans le jardin du Luxembourg) a été publié en 2005, avec l’aimable et gracieuse autorisation des éditions Actes Sud. Aventure continuée avec la première traduction de L’ascension du Mont Ventoux, de Pétrarque, les poèmes de la Comtesse de Die, deuxième trobairitz que nous publions. 2008 a été l’année de la parution de L’ome que plantavo d’aubre, joyau de Jean Giono. Merci à Gallimard d’en avoir autorisé la publication, comme pour les Feuillets d’Hypnos de René Char. Puis ce furent les grands noms de la littérature française qui écrivaient aussi en provençal : Daudet, Bosco, Chamson, Arène, Sade… 
C’est au début 2009 que nous avons publié un premier inédit, de Claude Lapeyre, ami et traducteur en provençal de René Char. Puis ce furent (dans le désordre) Marc Dumas, Serge Bec, Yves Gourgaud, Pierrette Bérengier, Matthieu Poitavin, Guy Mathieu, Jean-Yves Casanova, Jacqui Gil, Danielle Julien, Philippe Gardy, Marcel Audema, Estelle Ceccarini, qui nous confièrent les textes que nous avons publiés. Aujourd’hui nous publions 5 à 6 titres en langue d’Oc chaque année. Et avec Camargue, de Giono, nous commençons une nouvelle aventure éditoriale en langue française… "

L'Aucèu libre présentera quelques-unes de ses publications.