Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Entre Gard et Ardèche : La découverte de l’art des cavernes par Léopold Chiron » conférence d'Alain Girard

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Conférence projection proposée
par l'Université Populaire du Gard Rhodanien
en partenariat avec le Festival du Livre

« Entre Gard et Ardèche :
La découverte de l’art des cavernes par Léopold Chiron »
par Alain Girard

lundi 20 novembre 2017 - CINE102 - 18h30


Cette année encore l'Université Populaire du Gard Rhodanien s'associe au Festival du Livre de Pont-St-Esprit en proposant une conférence en lien avec le thème de ce 5e Festival : L'art au pied de la lettre. Nous ne pouvions souhaiter un préambule plus à propos à cette semaine où il sera question d'art, qu'en évoquant le tout premier : l'art pariétal. Cette conférence sera suivie d'une séance de dédicaces de l'ouvrage « Léopold Chiron, la fabuleuse découverte de l'art des grottes » publié par le Musée laïque d'art sacré du Gard et le Département.

LA CONFÉRENCE

En 1878, un an avant la découverte des peintures d’Altamira en Espagne, Léopold Chiron, un instituteur du pays, observa la présence de traits gravés sur les parois de la grotte Chabot d’Aiguèze, qui ouvre dans le dernier méandre des gorges de l’Ardèche. Il les interpréta comme intentionnels.

Cette caverne préhistorique, la plus célèbre des gorges de l’Ardèche avant la découverte de la grotte Chauvet, est la doyenne des grottes ornées. C’est en effet là que, pour la première fois, un préhistorien y remarqua des figures paléolithiques, c’est-à-dire de l’époque de la pierre taillée, datées aujourd’hui entre 18 000 et 20 000 ans avant le temps présent.

La découverte de l’art des cavernes par Léopold Chiron touche au plus lointain passé de l’intelligence humaine. En raison de ce profond intérêt, elle donna lieu à une salve de polémiques acerbes. La préhistoire est alors une science récente qui heurtait profondément les convictions religieuses communément admises, à partir du récit biblique, sur l’origine de l’Homme. La découverte de Léopold Chiron tendait à dire que l’homme de la préhistoire était notre ancêtre direct et que la Genèse, qui ouvre le récit biblique, était une fable, l’Homme ayant été créé, d’après elle, par Dieu comme un tout parfait à son image. Nombre de savants agnostiques furent également sceptiques, refusant d’admettre eux aussi que l’homme de la préhistoire, appréhendé jusque là comme un primitif et un sauvage, pût être doté d’une sensibilité artistique. Or les grottes ornées témoignent de sa profonde vie intérieure, de ses croyances et de ses mythes. Cette histoire de la préhistoire est aussi celle de la conquête de la liberté de pensée et de la lutte pour la liberté de conscience.


Alain Girard, docteur d’Etat ès-Lettres et Sciences humaines et conservateur en chef du patrimoine, est directeur honoraire de la conservation départementale des musées du Gard qui gère les musées de Bagnols-sur-Cèze et de Villeneuve-lès-Avignon, ainsi que le musée laïque d’art sacré du Gard qu’il a mis en place en 1988. Médiéviste de formation, il est reconnu pour ses travaux, notamment sur l’art gothique méridional et sur l’ordre des chartreux.

Entrées adhérents de l'UP 3 € - non adhérents 5 €

réservations nécessaires par mail à upgardrhodanien@gmail.com
Site de l'UP : www.upgardrhodanien.com  Site du festival : www.festivallivrepont.fr

Le mammouth de la Grotte Chabot

Le mammouth de la Grotte Chabot