Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Note de lecture d'André Zaradzki

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Shih-Li Kow
La Somme de nos folies
Premier roman traduit de l’anglais (Malaisie) par Frédéric Grellier


Note de lecture d'André Zaradzki

" Fantasque, drôle et touchant à la fois, ce roman venu de Malaisie nous entraîne dans une aventure mêlant avec brio le tragique et le cocasse, le merveilleux et la plus triviale des réalités dans un village cerné par les eaux qui accueille avec circonspection et opportunisme la modernité et ses premiers touristes. On côtoie des personnages hauts en couleur et profondément humains; et surtout, dans la Grande maison devenue maison d'hôte, deux orphelines dont l'auteur nous dresse un portrait inoubliable. C'est délicieux, rafraîchissant et consolatoire (pour ceux qui en ont besoin) (je précise que le "ceux" ici n'est pas masculin mais neutre!). "

andré zaradzki - le chant de la terre - librairie - 16, rue Joliot Curie - 30130 Pont Saint Esprit 
04 66 50 27 44

 

L'argumentaire

À Lubok Sayong, petite ville au nord de Kuala Lumpur, tout est indéniablement unique. Jusqu’à la topographie, une cuvette entre deux rivières et trois lacs, qui lui vaut chaque année une inondation et son lot d’histoires mémorables.
Cette année-là, exceptionnelle entre toutes, l’impétueuse Beevi décide de rendre enfin la liberté à son poisson qui désespère dans un aquarium trop petit, d’adopter Mary Anne, débarquée sans crier gare de son orphelinat où toutes les filles s’appellent Mary quelque chose, et d’embaucher l’extravagante Miss Boonsidik pour l’aider à tenir la grande demeure à tourelles de feu son père, reconvertie en bed & breakfast…
Le tout livré en alternance et avec force commentaires par la facétieuse Mary Anne et par Auyong, l’ami fidèle, vieux directeur chinois de la conserverie de litchis, qui coulerait des jours paisibles s’il ne devenait l’instigateur héroïque d’une gay pride locale.
La Somme de nos folies est la chronique absolument tendre, libre, drôle, profonde, et volontiers incisive, d’un genre très humain quelque part en Malaisie, aujourd’hui.
Éditions Zulma