Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RAPPEL : SAMEDI 27 AVRIL, SAN JORDI, FÊTE DE LA LIBRAIRIE : SACRÉ PROGRAMME !

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

Samedi 27 avril toute la journée

André Zaradzki vous invite

à fêter la SAN JORDI,

Fête de la librairie par les librairies indépendantes,

avec un sacré programme et de nombreux invités !!

+ un concert de Gérard Pitiot en clôture,

dans le doux parfum des roses…

 

Il recevra durant toute la journée plusieurs éditeurs et plusieurs auteurs qui interviendront à différents moments par des lectures et des échanges. Ainsi, il accueillera : les éditions Jacques Brémond, Les éditions de l'Aigrette, Les éditions des Lisières, les auteurs Henri Bourgon, Olivier Domerg, Frédérick Gambin, Yan Miralles, Patricio Sanchez, Jo Pacini… (entrée libre 9h-12h15 / 14h30-19h15)

Cette fête se terminera par un concert, à 20h30, de poésie chantée, "Chants pirogue, chants mêlés", avec Gérard Pitiot accompagné par Brice Louis, ngonie, flûte peule, tabla indien (entrée au chapeau).

"Gérard Pitiot, chanteur de poètes, chante Éluard, et les poètes francophones :
Le Voyage poétique continue pour Gérard Pitiot. Le voilà embarqué sur une pirogue qui, tranquillement, descend les rivières de la poésie afro-caribéenne. De chaque coup de pagaie jaillissent ruisselants les vers de Léopold Seddar Senghor, de Damas ou d’Aimé Césaire. Et de loin en loin, comme pour venir les rejoindre, la jeune génération, de René Depestre à Franck Etienne en passant par l’ivoirienne Tanella Boni, leur fait écho… Dépaysement assuré, rêveries bénéfiques…
Gérard Pitiot a le talent rare. La voix est chaude et rocailleuse. La poésie jadis hermétique, jadis cloisonnée se libère en musique aux sonorités délicieusement jazzy et métissées. À la fois continentales et européennes, nous ne sommes jamais loin de l’Afrique et de ses griots. Arrangements soignés, trouvailles instrumentales tout est ciselé. Nickel-Chrome, Bambou-Ebène… Et surprises, nos oreilles ravies écoutent tout simplement, des chansons-voyages… Merveilleux Chants pirogue des nuits sensuelles d’Afrique…

"Le voyage continue donc pour cet amoureux de la langue française qu’est Gérard Pitiot. Il sait grâce à sa musique dénicher, dépoussiérer, magnifier des mots qui, sans lui, n’auraient intéressé que d’obscurs acariens de bibliothèques-musées. 
Le maître du surréalisme Paul Éluard l’avait pris sous son aile en 1999, avec Quelques mots d’Eluard et autres musiques, les poètes francophones du Liban à Madagascar l’avaient rejoint en 2002 avec son merveilleux album Vues d’ailleurs pour mots d’ici. 
Amoureux des rimes, pagayez les poètes, descendez les fleuves impassibles !!!
Gérard Pitiot nous embarque avec lui dans ses traversées nomades et enchanteresses !"
Albert LABBOUZ (Désespoir production)

Accès à SON SITE

Pour info :

Cette journée fait écho à la San Jordi, fête catalane qui a lieu le 23 avril et lors de laquelle on s'offre livres et roses.
Cet événement constitue une journée de rencontres, d'échanges entre les professionnels du livre et le public. Plus de 450 libraires en France participent à cette fête et remettent à cette occasion aux lecteurs une rose.

Cette année, c'est le poète Paul Éluard qui est mis en avant avec la réédition de "Elle se fit élever un palais" un poème illustré par les bois gravés de Serge Rezvani : vidéo de présentation.

 

À propos de la San Jordi

San Jordi - Saint Georges - est connu notamment à travers La Légende dorée
de Jacques de Voragine, pour avoir terrassé un dragon. Une légende raconte
que du sang du dragon jaillit un rosier, une autre que la princesse sauvée des griffes du dragon offrit en remerciement à Saint Georges… un livre.
Célébré aujourd'hui dans près de quatre-vingts pays, San Jordi faisait au Moyen-Âge l'objet de joutes chevaleresques en Catalogne lors desquelles les dames se voyaient offrir des roses.

En 1926, la Chambre des Libraires de Barcelone désignait le 23 avril comme Jour
du Livre. Cette date est également la date anniversaire de la mort de Cervantes,
de Shakespeare et de l'Inca Garcilaso de la Vega tous les trois disparus, le même jour de la même année, en 1616. Sous le régime de Franco, c'était la seule manifestation où écrivains et intellectuels pouvaient défendre leur liberté d'expression avec un livre et une rose.

Il y a quelques années, le 15 novembre 1995, l'UNESCO proclamait le 23 avril, Jour du livre et du droit d'auteur, contribuant ainsi à la promotion de la lecture, de l'industrie éditoriale et de la protection de la propriété intellectuelle.