Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vendredi 24 mai à 20h30 : lectures croisées avec Sylvie Durbec et Yann Miralles

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

Vendredi 24 mai à 20h30

lectures croisées autour du thème de la disparition avec

 

Sylvie Durbec

et Yann Miralles

 

librairie le Chant de la terre

entrée libre

 

 

 

Sylvie Durbec est née à Marseille. 

Vit  au sud. A quatre fils. Publiée depuis plus d’une vingtaine d’années.
Poète, plasticienne, traductrice.
Aime coudre et recoudre, lier et relier, mais aussi délier (la langue).
S’efforce (en vain ?) de repousser les frontières et ses propres limites.
Vit en compagnie (d’arbres, d’oiseaux et d’humains qui lui sont chers).
Mais loin de Paris. Au Sud. Ce qui fait d’elle une sanpatri.

Trois romans publiés chez Fayard en 2001 et 2002 :
Un été de Reine en Finlande
L’Apprentissage du détachement (récits)
Un bon Indien est un Indien mort
A reçu en octobre 2008 le Prix Jean Follain pour Marseille, éclats et quartiers, éditions Jacques Brémond, publié en 2009 
Prix Laurent Terzieff 2014, texte Nathalie Guen, dessins Sylvie Durbec pour le court métrage
Smouroute va à la cuisine, publication du livre et du DVD chez Vagamundo en mars2015.

POESIE :

2005  Les Nuits de Vollezele, les Jours de Flandre, Cousu Main édition
2005  Stanze, traduction de Lucetta Frisa in revue Ciminiera
2006 : 3, Cousu Main
2009 : Marseille, éclats et quartiers, édition Jacques Brémond, prix Jean Follain 2008 (épuisé)
2009 : Comme un jardin (bleu), édition Potentille
2010 : Prendre place, une écriture de Brenne, édition Collodion (sélection prix des découvreurs)
2010 : Chaussures vides, scarpe vuote, Dessert de Lune
2011 : La huppe de Virginia, édition Jacques Brémond
2012 : Ce rouge qui brillait/Soutine, L’atelier du Hanneton
2013 : Le paradis de l’oiseleur, éditions Al Manar
2014 : SANPATRI, aux éditions Jacques Brémond
2014 : Route d’avril, vif tambour, l’Atelier du Hanneton
2015 : L’IDIOT(E) devant la peinture, poésie, Propos2 éditions
2015 :  Un voyage aux petites plaines, éditions du petit Flou
2016 : Passagères de l’est, édition p.i.intérieur, préface James Sacré
2017 : L’ignorance des bêtes, La main qui écrit  (épuisé)
2017 : Monsieur Germinal, livre d’artiste aux éditions LNA, tirageliimité à 50 exemplaires
2017 : deux livres d’artistes avec Gérard Eppelé, Animal(s) 3 exemplaires uniques  et Sur la Route de Lima,  5 exemplaires uniques.
2017 : Ma langue au chat, textes de Denis Hirson, dessins de Sylvie Durbec, Points-Seuil
2017 : Bascoulard/Opalka, propos2 éditions
2018 : Bouger les lignes, Florence St Roch, accompagnement plastique Sylvie Durbec, éditions du Museur
2018 : (Bien difficile de) transformer la jalousie en ballon rond, éditions le Phare du Cousseix
Traductions
2014 : Chaussures vides traduit en italien par Lucetta Frisa, Scarpe vuote, édizioni JOKER

Publications dans différentes revues, 
Po&sie, Bleue,Triages, Revue Alsacienne, Diptyque, Paysages écrits, Place de la Sorbonne, les Archers, Babel heureuse et également en Italie dans différentes revues et également aux Etats-Unis, Université d’Amherst, revue The Common.
2015 : Fugues (récits), Propos2 éditions
Traductions de l’italien en revues et livres.
Ames inquiètes et J’entends des voix, éditions Etats-Civils
à paraître : Dialogues apocryphes de Marco Ercolani
Traductions en italien
Fughe, éditions Joker et Scarpe vuote, éditions Joker

Yann Miralles est né en 1981. Il vit dans le Gard.
Quelques livres publiés : Travail au drap rouge (Publie.net, 2009) ; Jondura jondura (Jacques Brémond, 2011) ; Ô saisons ô (Atelier du Grand Tétras, 2014) ; Des terrains vagues, variations (Unes, 2016) ; Méditerranée romance (Unes, 2018).