Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Exposition d'octobre : Thibeaux

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

Exposition

du 2 au 31 octobre

 

Thibeaux

vernissage

vendredi 4 octobre à partir de 18h

 

Librairie le Chant de la terre

entrée libre

 

 

" Quand la couleur est sa richesse,
La forme est sa plénitude "
 
Thibeaux, dans son travail, rend le caractère et non l'apparence. Il est avant tout un symboliste, car chez lui, la vérité compte moins que la vérité connue ou sentie.

Jean-Claude Thibeaux est né à Paris en 1937. 
Dès l'âge de 9 ans, il entre dans l'atelier du peintre Marcel Caud et y étudiera la technique des anciens pendant treize années.
Il continue ses études à l'école Bernard Palissy dont il sortira premier, puis à l'école Boulle en section sculpture avec Chevalier.
En 1967, il rencontre le galeriste Régis Langloys et exposera dans sa galerie jusqu'en 1988. Data à laquelle il exposera à la Galerie des Tropiques à Tahiti et au Musée d'Art Moderne à New York.
Il a reçu en 1954 le premier prix de peinture au salon de Montrouge et en 1969 le premier prix de la ville de Paris. Dans les années 1990-92 il expose en Polynésie.
Il ouvrira plusieurs ateliers de peinture à Villeneuve-lès-Avignon, puis Avignon et ensuite à Hiva Oa aux îles Marquises où il restera 12 ans. En 1995 c'est le retour en Métropole, et depuis 1998 il est installé à La Garde Guérin en Lozère.

Entre alchimie et chimie, Thibeaux ne cesse de chercher, d'expérimenter, de découvrir des techniques picturales. N'a-t-il pas, après 30 années de recherche, réussi à dissoudre l'ambre ?
Dans son atelier, les pigments bleus des lapis-lazuli, le rouge cinabre et la vraie émeraude côtoient la magnificence de l'or. D'autre part il se penche vers la terre pour ramasser toutes sortes de pierres, pigments à broyer que l'on retrouve stockés précieusement dans une myriade de flacons.
Son art est un métier autant qu'une science.