Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

AU PROGRAMME DE LA LIBRAIRIE EN MARS

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Exposition "Back to Walden" - Anne Saligan - du 1er au 31 mars 2013

 D6-web-copie-1.jpg H2-web.jpg

fusain0-web.jpg    fusain-6-web-copie-1.jpg

 

 

 

BACK TO WALDEN

 

« Ceux qui vivent

dans la tempête de la vie politique

ont besoin pour survivre

de contacter le lac paisible

au-dedans d'eux-mêmes.

C'est au bord d'un tel lac que vivait Thoreau. »

Indira Ghandi

 

 

Toujours, mon travail s'est inspiré du réel. Comme pour mettre en évidence à quel point notre compréhension du monde est nécessairement partielle, construite et redevable aux images.

Et ces mêmes images participent à la fabrique d'un monde bruyamment vulgaire, vulgairement bruyant. Le réel des adultes m'est ainsi apparu bavard, vorace et absurde...

Quel sens rechercher dans un monde de plus en plus marqué par l'économie et l'argent, la consommation et la virtuelle mise en réseau ?

 

Ainsi en 2011, les séries « faune et flore » et « agent orange » ont-elles versé dans une esthétique de l'horreur. Mise en exergue d'un combat entre la nature – sans cesse en régénération –

et l'homme, destructeur, en lutte et en souffrance.

Dichotomie des images, où l'horreur s'expose volontairement et brutalement en tapisserie. L'horreur et l'inadmissible transposée sur les papiers peints de nos intérieurs cosy...

 

 

Back to Walden est une pause évidente et nécessaire dans la continuité d'une entreprise plastique basée sur l'expérimentation, l'observation de ce qui vient et se produit.

 

Back to Walden ne durera peut-être pas 2 ans, 2 mois et 2 jours... Mais c'est, à l'image de Thoreau, un retour à la source, une retraite naturelle en nature, ou comment,

au contact de la flore, l'individu-artiste peut renouveler son langage et le métamorphoser, au rythme des éléments.

 

Back to Walden c'est une forêt toute entière en bruissement où chaque arbre semble en survivance, à l'image de l'homme. Walden, où l'humain et le non-humain s'inter-pénètrent.

Recherche d'une écriture de l'arbre, toujours en variations et tout en résonances.

 

Back to Walden pour rêver d'une « parole-écriture végétale qui ne serait lue ou entendue que par les oiseaux ou les anges » Henry David Thoreau.

 

Pour en savoir plus sur l'artiste trois liens :

 link link  link

 

 

 

PJ306 15ePdP-AFF-10x15-wPRINTEMPS DES POETES DU 9 AU 24 MARS : tous les détails sur cette autre page qui lui est consacrée, de nombreux rendez-vous juste pour vous… 

 Pont-St-Esprit fête le Printemps des Poètes

Voir les commentaires

Pont-St-Esprit fête le Printemps des Poètes

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

PJ306 15ePdP-AFF-10x15-w

L'association Les amis du Chant de la terre, la librairie le Chant de la terre et la Bibliothèque municipale, se sont associées cette année pour fêter le 15e Printemps des Poètes dont le thème est « Les voix du poème ».

 

« De ma vie je n'ai jamais vu,

Plus beau visage que sa voix » (…)

Angèle Vannier (Poèmes choisis 1947-1978, Rougerie, 1990)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouverture : SAMEDI 9 MARS à la librairie Le Chant de la terre à 17 h : « Lectures croisées » par un duo de poètes, Arlette Fétat et André Gache.  (*)


Fétat Arlette

Arlette Fétat : Arlette Fétat : « J'aime utiliser les mots comme de la matière sous une forme ou une autre,

Jusqu’à parfois les déformer,

Ou les inventer.

J'aime le son des mots bien avant leur sens.

J'aime la rencontre entre le réel et l'imaginaire, nos rêves et notre quotidien.

J'aime me laisser surprendre par ce qui s'inscrit sur la feuille blanche, et avoir l'étrange impression que ça ne vient pas de moi.

Bulles de BD, roman, théâtre, poésie… des mots, encore et toujours des mots. » link

 

 

A.Gache.jpg

André Gache est l’auteur d’une quinzaine de livres aux formes et contenus variés. Après avoir tâté de la fiction, il se consacre à une écriture de création et de recherche. Des choses comme Bimbo, Bonome, Les unités ne s’additionnent pas, Cosmencements, Futur a/intérieur… et des bien pires. Il publie aussi dans des revues-papier et sur internet, particulièrement ici : link. Enfin il fait des lectures publiques dans le cadre de festivals de poésie contemporaine et de rencontres littéraires. Il vit en Ardèche du sud, ça va.

 

 

 

MARDI 12 MARS au Ciné102 à 20h30 : invité par André Zaradzki, rencontre-lecture  avec James Sacré . (*)

 

J.-Sacre--ph.-M.-Durigneux.jpg

James Sacré est né en 1939. Il passe son enfance et son adolescence à la ferme des parents en Vendée. D’abord instituteur puis instituteur itinérant agricole, il part, en 1965, vivre aux Etats-Unis où il poursuit des études de lettres (thèse sur la poésie de la fin du XVIe siècle français). Il y enseigne dans une université du Massachusetts (Smith College) tout en faisant de nombreux séjours en France et des voyages en d’autres pays (l'Italie et le Maroc, souvent).

Depuis 2001 il  vit de nouveau en France, à Montpellier. Il est l’auteur de nombreux livres chez divers éditeurs (Le Seuil, Gallimard, André Dimanche, Tarabuste et dautres) ; il a récemment publié Tissus mis par terre et dans le vent, (Le Castor Astral, 2010). En tirant sur les mots, (éditions Potentille, 2010). America solitudes (André Dimanche éditeur, 2010), Mobile de camions couleurs pour le noir et blanc de plusieurs photographies de Michel Butor (Editions Virgile, 2010), Camions transportés d’écriture (éditions « Le Verbe et l’empreinte », 2011. Durance (Atelier des Grames, 2011) et Bâches, bernes et d’autres toiles parlées, une feuille de papier coréen Han-Ji pliée en huit avec, au verso, une estampe de Claude Viallat, (éditions Méridianes, 2012)

BIo et bilbliographie plus complètes sur notre page :  BIBLIOGRAPHIES D'AUTEURS REÇUS AU CHANT DE LA TERRE

 

JEUDI 14 MARS à la librairie Le Chant de la terre à 20h30 : Lectures avec Jean Joubert. (*)        

Auparavant l'écrivain aura passé la journée dans les classes de CM2 des écoles de la ville, à l'invitation de la Bibliothèque Municipale. Les lectures du soir seront pour les adultes.

 

J-Joubert photo de Rafaël Ségura

Jean Joubert est né à Chalette-sur-Loing (Loiret) en 1928. Il a fait ses études à Montargis puis à la Sorbonne. Après de longs séjours en Angleterre, en Allemagne et aux Etats Unis, il s'installe à Montpellier. Il a longtemps enseigné la littérature anglo-américaine dans cette ville. Il habite maintenant dans un petit village de la garrigue languedocienne et se consacre à ses activités d'écrivain. Il participe à de nombreuses rencontres avec ses jeunes lecteurs.

Jean Joubert, écrivain et poète, propose aux jeunes lecteurs des romans très originaux qui ont d'ailleurs été traduits dans plusieurs pays. L'écologie, le rêve et la poésie sont omniprésents dans ses textes.

Son quatrième roman L’Homme de Sable (Grasset) a obtenu le prix Renaudot en 1975,   Les Poèmes : 1955-1975 (Grasset) Prix de l’Académie Mallarmé en 1978, et Les enfants de Noé le prix de la Fondation de France en 1988 pour le meilleur roman pour la jeunesse.

Les romans sont marqués par l’association de l’autobiographie et de l’imaginaire.

BIo et bilbliographie plus complètes sur notre page :  BIBLIOGRAPHIES D'AUTEURS REÇUS AU CHANT DE LA TERRE 

 

 

SAMEDI 16 MARS à la librairie le Chant de la terre à 17 h : Michel Van Hamme présentera la nouvelle revue « Poésie 2013 », florilège de plusieurs poètes (35 auteurs) dont un hommage à Léo Ferré.

il lira quelques poèmes en compagnie d'Agnés Vachée, et Daniel Vachée en chantera quelques autres. (*)

 

Tony-Gatlif-et-M.V.Hamme-Photo-DG.jpg

Michel Van Hamme, peintre, a créé l'association "PEINTRES ET POETES D'AUJOURD'HUI"  à Paris en 1980.

Cette association à but non lucratif et non subventionnée rassemble des peintres, des poètes, des chanteurs et, bien souvent, offre ses colonnes à la voix du Peuple Rom (Tsiganes(s), Gitans, Manouches).

Chaque année, au mois de mars, un Florilège spécial est édité pour le Printemps des Poètes, et cela depuis 30 ans.

Poètes illustres, Léo Ferré, Maurice Fanon, Jacques Bertin, Jean Ferrat, Pierre Louki, Jean-Roger Caussimon, Jean-Pierre Rosnay, ont été publiés dans ce Florilège. Leurs "petits frères", Vachée, Hiver, Salard, Selos, etc.,  ont aussi leur place, bien régulièrement, dans cette publication.

Le siège de Peintres et Poètes d'Aujourd'hui fut bien longtemps la Galerie Duhamel (direction Paul Jolas. Paris) et le Musée Maximilien Luce Paris. Pendant 5 ans, le siège de l'association fut "Atelier du Terrain vague-Van Hamme" à Largentière, Ardèche.

Peintres et Poètes d'Aujourd'hui est domicilié à Pont-St-Esprit.

Des peintres, des poètes... Ensemble.

De 1972 à 1986 le Salon "Rencontres" a été présidé par Michel Van Hamme (Galerie Duhamel. Paris). Son choix fut d'exposer des peintres qui illustraient des poètes. Pendant plusieurs années, Buffet, Ambille, Zeller, Ackerman, Koskas, Saleün, Van Hamme, entres autres, ont été fidèles à ce salon qui ferma ses portes en 1986. 

 

 

MERCREDI 20 MARS à la Bibliothèque Municipale entre 15 h à 18 h, les enfants à partir de 7 ans sont invités à fêter doublement ce Printemps en poésies avec Huguette Vivarrat-Perrin. Lecture de poésies et petit atelier poétique…

Orangeoise de naissance et Spiripontaine depuis 2003, Huguette Vivarrat-Perrin a dirigé une agence de voyages durant des années. Depuis toute jeune elle écrit des poèmes, elle a participé à de nombreux concours littéraires – Montélimar, Carcassonne, Nice, Valréas, Montmélian, Lyon… recevant divers premiers prix. Sociétaire de la Sacem elle écrit également pour des interprètes.

Depuis peu elle s'est lancée dans l'écriture de pièces de théâtre. Issue d’une famille de musiciens, comédiens, humoristes et marionnettistes, elle a fait partie d'une académie de théâtre à Lyon de nombreuses années : « le virus de la scène, de la musique et des mots m’a rattrapée depuis longtemps », nous dit-elle.

Huguette Vivarrat-Perrin s'est très vite impliquée dans la vie culturelle de Pont-St-Esprit : par l'animation d'un atelier poésie et d'un atelier théâtre au collège George Ville ; par l'écriture d'un conte pour les plus petits qui a été joué à la bibliothèque de Pont (avec les bibliothécaires) ; par sa collaboration au concours d'expression poétique à destination des 6e avec la bibliothèque ; par sa participation à l'animation des journées du Patrimoine… Enfin, depuis 2011, elle a créé l'Atelier-Théâtre des Quatre Vents au sein de la dynamique association Vivre Pont-St-Esprit. Elle a écrit pour celui-ci deux pièces dont la deuxième sera présentée le 9 mars à la Salle des Fêtes de Pont.    

 

 

VENDREDI 22 MARS à la librairie le Chant de la terre à 20h30, « …entre les mots… la harpe… », Patrick Gastaldi (récitant) et Laure Bertrand (harpiste), s'associent pour un duo poésie et musique. (*)

 

P.Gastaldi-L.Bertrand.JPG

Patrick Gastaldi est un passeur de poésies. A travers les poèmes qu'il choisit, il dit ses émotions et beaucoup plus. Poèmes après poèmes, ce Spiripontain égrène des thèmes qui lui sont chers : l'égalité, la liberté de pensée, la passion, l'amour, la mort, la mélancolie, la tendresse, les valeurs humaines… avec des poètes tels que Baudelaire, Prévert, le Persan Khayam, le Turc Nazim Hikmet, Bernard Dimey, Pablo Neruda et d'autres encore.

 

Laure Bertrand est née à Avignon. Elle obtient une médaille d'or de harpe et de musique de chambre de cette même ville en 1991. Elle se perfectionne ensuite au CNR de Nice dans la classe d'Elisabeth Fontan où elle obtient un premier prix. Titulaire du DEM en 1993, elle obtient son diplôme de professeur de harpe en 1995. Après avoir enseigné à l'école muncipale de Beaucaire et l'école départementale du Thor, elle enseigne actuellement la harpe à l'école de musique de Villeuneuve lez Avignon. Parallèlement à son activité pédagogique, elle se produit régulièrement en formation musique de chambre pour de nombreux concerts.

 

 

 

DIMANCHE 24 MARS dans la Salle des Fêtes du Centre Pépin à 17 h : c'est en chansons et avec un très beau programme, que ce 15e Printemps des Poètes se clôturera avec les chorales et les musiciens du Conservatoire de musique de Pont-St-Esprit, sous la direction de Ghislaine Clair.

 

 

DU 9 AU 24 MARS A LA BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE : EXPOSITION " La Poésie française à travers les siècles " accompagnée d'une sélection de livres.

 

 

A VOS PLUMES : Tous les enfants des écoles de Pont-St-Esprit sont invités à composer un poème sur l'affiche des « Voix du poème » mise à disposition à la Bibliothèque et la librairie Le Chant de la terre.

 

 

DANS LA VILLE : L'association des commerçants, « Bouge ta ville », s'associe à cette manifestation en affichant dans leurs vitrines des poèmes vous proposant ainsi une balade poétique de par nos rues.

 

 

 (*) Entrées non payantes mais un « chapeau » pour les artistes sera à disposition pour une libre participation.

Attention, pour les animations se passant dans la librairie, le nombre de places est limité…

 

Visiter le site du Printemps des Poètes link


Avec nos remerciements à la Municipalité de Pont-St-Esprit pour son soutien.

 

Voir les commentaires