Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le 26 mars "Le bouquin des dictons", rencontre avec Agnès Pierron

Publié le par Les amis du Chant de la terre

MERCREDI 26 MARS à 20h30 : RENCONTRE AVEC AGNES PIERRON

Agnès Pierron

Docteur ès lettres, linguiste et historienne du théâtre, elle est l'auteur de plusieurs ouvrages de référence chez Bordas, Hachette et Larousse, dont Le Dictionnaire de la langue du théâtre (Le Robert, 2002) qui lui a valu le Prix de la critique, Le Grand-Guignol. Le Théâtre des peurs de la Belle Époque (Robert Laffont, " Bouquins ", 1995) et Le Dictionnaire des mots du sexe (Balland 2010), vendu à plus de 20 000 exemplaires.

« Le bouquin des dictons » collection Bouquins chez Robert Laffont,

Dans son sens littéral, le mot "dicton" vient de ce qui se dit, le "dit-on". Cette forme brève n'a pas, comme le proverbe, une valeur morale ou éducative. Empreints depuis l'origine de superstitions et de croyances populaires, les dictons ont servi aux hommes de repères dans leur rapport à l'univers et à leur propre destinée. Fruits de leur imagination et de leur sagesse, ils ont été pour eux autant de moyens de se situer dans le temps et dans l'espace.
Nés aux environs de l'an mil, transmis tout d'abord par la tradition orale avant d'être diffusés par les almanachs, ils accompagnent les fêtes relieuses, illustrent l'histoire réelle ou imaginaire de chacun des saints du calendrier dont on espère la protection ; ils suivent les mouvements de la nature, la vie de la flore et de la faune ; ils aident les paysans à prévoir le temps, à s'adapter au rythme des saisons, à se prémunir des maladies - des maux de dents à l'épilepsie ; ils offrent autant de conseils ou de recommandations pour l'alimentation, l'hygiène et la santé.
Ils servent à mieux comprendre et interpréter les phénomènes météorologiques et à percer les secrets de l'univers, souvent perçus comme menaçants et incontrôlables. Les dictons ont aussi vocation à illustrer les modes de vie, les manifestations organiques, les façons de se nourrir, de se vêtir et de se comporter. Ils parlent, d'une manière souvent crue et imagée, d'amour et de sensualité, de sexualité, de débauche et de plaisir.
Ils jalonnent ainsi chaque étape de l'existence, de la naissance à la mort. "Le dicton permet de dire tout en n'engageant rien, pour le plaisir de parler, écrit Agnès Pierron dans sa préface. Il fait jaillir l'étincelle du banal. Par son existence même, le dicton proclame son autonomie. Il circule comme un électron libre, intouchable". Conçu en trois parties - le calendrier, la nature, l'homme -, ce recueil offre un large répertoire des dictons se rapportant aux thèmes qui les ont inspirés.
Chacune de ces parties propose un éventail d'entrées auxquelles sont associées ces expressions, accompagnées d'explications et d'anecdotes historiques. L'ouvrage permet de découvrir, au jour le jour et sur tous les sujets touchant directement à la vie des hommes, toute la richesse d'un patrimoine linguistique dans lequel l'humour, la fantaisie, la frivolité tiennent une large place, lui conservant par là-même une fraîcheur et une vitalité inépuisables.

Critique

"Véritable électron libre, facile à placer en toutes circonstances, « le dicton fait jaillir l'étincelle du banal », affirme Agnès Pierron, dans la préface à cette étude savante et fantaisiste. Divisé en trois parties - le calendrier, la nature, l'homme -, ce Bouquin fort documenté est à la fois historique, social, patrimonial et humoristique. Fruit de la sagesse populaire, le dicton est capable de tout prédire, même le temps qu'il fait : « A la Saint-Urbain ne gèle plus ni pain ni vin. » Il accompagne les fêtes religieuses, mais règle aussi la circulation des comportements : « Chat échaudé craint l'eau froide. » A travers un dicton, on ne cherche pas une vérité, mais un repère, précise Agnès Pierron, preuves à l'appui. Rappelez-vous : « Qui rit vendredi, dimanche pleurera. » Sans oublier ce : « Grand diseur, petit faiseur », à méditer."

Le 16/11/2013 - Christine Ferniot - Telerama n° 3331

Entrée libre.

Le 26 mars "Le bouquin des dictons", rencontre avec Agnès Pierron

Voir les commentaires

VENDREDI 18 AVRIL à 18H, les participants à l'atelier d'écriture animé par

Publié le par Les amis du Chant de la terre

VENDREDI 18 AVRIL à 18H, les participants à l'atelier d'écriture animé par Marie Durnez, de l'association Cha Sourit, vous proposent une lecture de leurs travaux du trimestre. Entrée libre.

VENDREDI 18 AVRIL à 18H, les participants à l'atelier d'écriture animé par Marie Durnez, de l'association Cha Sourit, vous proposent une lecture de leurs travaux du trimestre. Entrée libre.

Voir les commentaires

LES EDITIONS DU PETIT POIS ET LEURS AUTEURS

Publié le par Les amis du Chant de la terre

LES EDITIONS DU PETIT POIS ET LEURS AUTEURS

SAMEDI 22 MARS à 17 H

CARTE BLANCHE AUX EDITIONS DU PETIT POIS

Nous vous avons présenté les Editions du PETIT POIS dans un article précédent sur l'ensemble du programme du Printemps des Poètes. Nous vous avons annoncé qu'ils nous faisaient le magnifique cadeau de venir accompagnés de 4 de leurs auteurs. Nous vous les présentons ici plus en détail. Une rencontre à ne pas manquer, un moment rare de lectures croisées. Les auteurs pourront par la suite vous dédicacer leurs ouvrages. Et la journée se terminera par un apéritif convivial… (entrée libre)

NATHALIE RIERA

Aux éditions du Petit Pois : Variations d'herbes, collection Prime abord, 2012.

Nathalie Riera vit en Provence. Elle est l'auteur notamment de La parole derrière les verrous (éditions de l'amandier, 2007), Puisque Beauté il y a (Lanskine, 2010) ou Feeling is first/Senso é primo (Galerie Le Réalgar, 2011 – Collection "1 et 1" : un artiste et un écrivain – sur les peintures de Marie Hercberg). Elle dirige par ailleurs la revue numérique "Les Carnets d'Eucharis" depuis 2008 (32 numéros) et publie régulièrement en revue. Elle nous en présentera le dernier numéro tout juste sorti.

VINCENT CALVET

Aux éditions du Petit Pois : 44 grenouilles, collection Prime Abord, mars 2013.

Vincent Calvet exerce comme instituteur auprès d’élèves handicapés, anime des ateliers d'écriture poétique. Il est également dessinateur, caricaturiste, a réalisé diverses expositions de ses œuvres et illustré certains de ses recueils. Il dirige la revue poétique Mange-Monde.
En 2005, il remporte le Grand Prix de la Ville de Béziers pour Solitude des rivages. En 2007, il est le lauréat du Prix de la Vocation de poésie organisé par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet de Paris et le Printemps des poètes pour La Haute Folie des mers.
Il a donné des lectures dans divers lieux, en particulier à l'Alliance Française de Paris, à Perpignan, Rodez, en Bretagne…

STEPHAN CAUSSE

Aux éditions du Petit Pois : Cévennes à contre-temps, collection Prime Abord, mai 2013.

Stéphan Causse est né à Montpellier. Après des études de littérature française et italienne, il effectue divers séjours en Italie, et notamment à Naples. De retour en France, il devient professeur de lettres à la cité scolaire André Chamson au Vigan dans les Cévennes. Il est actuellement conseiller littéraire et artistique à la compagnie « C'est maintenant » basée à Nîmes et dirigée par Kader Roubahie.
Depuis bientôt deux ans, il publie régulièrement dans la revue des écrivains méditerranéens « Souffles ».Cévennes à contre-temps est son premier recueil.

ARNAUD SAVOYE

Aux éditions du Petit Pois : D'ici à plus loin, 2011.

Arnaud Savoye a notamment publié é à l'Atelier du Hanneton, ainsi que La traversée des grues sous le signe du soleil aux éditions Paupières de terre et divers autres ouvrages.

Entre l'écriture et le théâtre, la création de spectacles-poésie a toujours joué un rôle essentiel dans son travail, de même la collaboration avec d'autres artistes (peintres et plasticiens, photographes, musiciens, etc.). « Je tends, simplement, à investir l'homme. L'écriture, un engagement du corps dont la voix est véhicule et la posture, révélateur. »

Nathalie Riera, Vincent Calvet, Stéphan Causse, Arnaud Savoye.Nathalie Riera, Vincent Calvet, Stéphan Causse, Arnaud Savoye.
Nathalie Riera, Vincent Calvet, Stéphan Causse, Arnaud Savoye.Nathalie Riera, Vincent Calvet, Stéphan Causse, Arnaud Savoye.
Nathalie Riera, Vincent Calvet, Stéphan Causse, Arnaud Savoye.Nathalie Riera, Vincent Calvet, Stéphan Causse, Arnaud Savoye.
Nathalie Riera, Vincent Calvet, Stéphan Causse, Arnaud Savoye.Nathalie Riera, Vincent Calvet, Stéphan Causse, Arnaud Savoye.

Nathalie Riera, Vincent Calvet, Stéphan Causse, Arnaud Savoye.

Voir les commentaires

Chansons avec Hélène Piris en duo

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Chansons avec Hélène Piris en duo

DIMANCHE 6 AVRIL à 18H

Spectacle musical avec Hélène Piris en duo avec le guitariste Philippe Roche

A LA LIBRAIRIE LE CHANT DE LA TERRE

Libre participation au chapeau

Hélène Piris allie un humour décapant, une remarquable présence scénique et une voix toute aussi remarquable. C'est un très bon spectacle où se tresse cette complicité entre le public et l'interprète et où on a le plaisir de faire une belle découverte, ce qui est somme toute rare. Les influences classiques et jazz sont très sensibles, mais ce ne sont que des appuis pour un spectacle très actuel, un rien provoc et plein d’humour…

Accompagnée par l’excellent guitariste Philippe Roche, c’est un vrai moment de bonheur où jouent ensemble les mots et la musique, pour le plaisir de nos oreilles.

Hélène Piris, née en 1990 dans le sud de la Drôme, est chanteuse, violoncelliste, auteur-compositeur-interprète et arrangeuse.

Elle commence très tôt la musique et côtoie plusieurs instruments (notamment le violon pendant 10 ans) avant de trouver son violoncelle et sa voix.

Baccalauréat en poche, elle part étudier à l’ENM de Villeurbanne et au Conservatoire de Lyon le chant (classique, jazz, chanson), l’écriture classique, harmonie et arrangement jazz, le théâtre, et approfondira ces disciplines pendant quelques années.

Parallèlement à ses études, elle monte ses spectacles chanson (Pousse-toi de mon Sol#, Ni ange ni choucroute) qu’elle produit en concert (Lyon : A Thou Bout d’Chant, Agend’arts, Festival tout l’monde dehors, Salle Léo Ferré ; Paris : Théâtre de la Vieille Grille ; Toulouse : Théâtre du Grand Rond, etc.), et chante ou joue (voire les deux !) dans plusieurs spectacles et formations.

Actuellement, elle chante principalement dans son spectacle en duo avec Philippe Roche et dans le quatuor vocal parodique TagadaTsing.

En-dehors des lumières de la scène, Hélène Piris est aussi une travailleuse de l’ombre : elle est compositrice de musiques instrumentales (Prix de Composition pour sa pièce Le Temps d’une nuit, Voile de notes pour la galerie Racont’arts, Petite pièce pour l’ensemble Melting Cordes), de musiques de film (L’Habit du Moine de Méryll Chandru), et arrangeuse (pour Sur les Mains, Fred Radix, etc).

Elle est aussi professeur de chant.

Renseignement et réservation à la librairie au 04 66 50 27 44.

Voir les commentaires

LE MASQUE DU RITUEL AU THEÂTRE

Publié le par Les amis du Chant de la terre

LE MASQUE DU RITUEL AU THEÂTRE

Conférence/diaporama de Claude Roche

SAMEDI 15 MARS à 20h30

Librairie le Chant de la terre

"Le masque n’est pas un phénomène exclusif du théâtre ou du carnaval il remonte aux cérémonies rituelles les plus anciennes . Comment déchiffrer ces vestiges énigmatiques protéiformes.

"Je me suis basé sur l’observation de la fonction des masques et j’ai remarqué que :

- le masque engendrait toujours une certaine peur,

- qu’il métamorphosait littéralement celui qui le portait

- et qu’il dissimulait parfaitement l'identité de son porteur.

"A partir de ces trois constatations j’ai pu comprendre la place du masque dans l’histoire des hommes et son évolution à travers les âges.

"Je travaille le masque en tant que sculpteur et praticien du théâtre masqué depuis 1967. Je n'ai trouvé à ce jour aucun ouvrage qui me donnerai une explication globale sur l'utilisation des masques dans le monde. Or c'est l'objet le plus répandu géographiquement et historiquement. Il est le plus souvent abordé sous l'angle ethnologique, esthétique, géographique, ou théâtrale jamais dans une vue d’ensemble. J'ai voulu répondre aux questions de :

Pourquoi dans toutes les parties du monde les hommes ont fabriquer des masques ?

à quelles fins ?

Et qu’en est-il aujourd’hui ?"

Claude Roche est créateur, facteur de masque et metteur en scène, il pratique le masque depuis 1967.

Après un année passée au coté de Peter Schumann au Bread and puppets ( USA)-1970- il a fondé et dirigé pendant 20 ans le THEATRE DU BLE NOIR exclusivement dédié au masque, il a ainsi créé plus de 35 spectacles. Le dernier en 2011 à Pékin dans le festival Croisement Franco-chinois.

Depuis quelques années il se consacre essentiellement à la formation des comédiens et œuvre partout où il peut au renouveau du masque au théâtre, notamment en Chine depuis 2008.

Entrée libre participation au chapeau.

Quelques-uns des masques de Claude Roche.Quelques-uns des masques de Claude Roche.

Quelques-uns des masques de Claude Roche.

Voir les commentaires