Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SALON DU LIVRE LES 25 ET 26 NOVEMBRE

Publié le par Les amis du Chant de la terre

5E FESTIVAL DU LIVRE DE PONT-SAINT-ESPRIT

ET DU GARD RHODANIEN


SALON DU LIVRE

SAMEDI 25 de 10h - 18h30 / DIMANCHE 26 de 10h - 18h

Salle des Fêtes du Centre Pépin  - entrée libre

Samedi à 11h - Inauguration du salon 

et remise des prix aux lauréats

du 3e concours de nouvelles

 

LES RENCONTRES ET LECTURES avec auteurs et éditeurs :

Samedi : 

14h30 -  Marcus Malte à propos de son ouvrage "Le Garçon" - Prix Femina 2016
15h30 - Nathalie Riera, éditrice présente "Les carnets d'Eucharis"
16h30 - Béatrice Fontanel,  auteure et iconographe, échanges et lectures

Dimanche : 

11h -  Un auteur et son éditeur : Christophe Pellet et les éditions de l'Arche
15h - Les mystères du tableau "Les époux Arnolfini" dévoilés par Jean-Philippe Postel
16h - Alain Girard nous parle de son travail de recherche et d'écriture
17h - Sandrine Cnudde lit des extraits de « Patience des Fauves » 


LES ÉDITEURS

> L’Arche éditeur, avec Claire Stavaux, nouvelle directrice de cette belle maison d’édition créée en 1949 par Robert Voisin. Elle présente la diversité de son catalogue dans le domaine de l’art, dont le théâtre avec l’un de ses auteurs, Christophe Pellet, mais aussi la danse, avec la projection d’extraits de chorégraphies de Pina Bausch.

> Encre & Lumière - L’atelier de Typographie-Impression se situe dans l’ancienne cave coopérative viticole de Cannes et Clairan dans le Gard. Jean-Claude Bernard, maître typographe-imprimeur et fondateur de l’association “Encre & Lumière” imprime des livres hors du commun qu’il compose manuellement au plomb, suivant la tradition de Gutenberg. Il anime un atelier de lino-gravure.

> Le Colophon - Les éditions Colophon, situées à Grignan dans la Drôme, regroupent ouvrages, affiches, cartes postales, carnets... Elles ont toutes été composées à la main et imprimées en typographie à l'atelier. Ouvrages adultes, jeunesse, illustrés, gravures, les éditions portent une attention particulière au livre-objet ainsi qu'une utilisation nouvelle et pleine d'humour de cette technique traditionnelle ! Il propose un atelier de papier marbré.

> Les Carnets d’Eucharis, revue créée par Nathalie Riera.  Présentations d’auteurs vivants ou disparus, de livres, mais aussi des entretiens, des recensions critiques. Poésie, arts visuels, traductions…


ATELIERS POUR LES ENFANTS

> Elise Mansot - "De l'Art méli-mélo"

Elise Mansot propose la création d'une galerie de portraits originaux à partir de photocopies d’œuvres d’art où figurent des portraits. Avant de démarrer l’atelier, elle leur propose un petit jeu pour apprendre à dessiner un portrait et varier ses expressions. Le but est de créer un visage en dessin et en collage en mélangeant des extraits d’œuvres d’art et le dessin spontané des enfants. Chacun emporte son portrait.
> samedi - dimanche à 14h30 - gratuit - tout public à partir de 5 ans - durée 1 h - nombre de places limité

> Le Colophon -  "Le petit marbré"

Le monde en couleur ! Réalisation d'une feuille de papier marbré. Les participants créent leurs motifs originaux et une fois le feuille séchée elle sert de couverture à un carnet tout à soi que chacun réalise !
> dimanche à 10h - 13h45 - 16h - gratuit - sur inscription - tout public à partir de 7 ans - durée 1h30 à 2 h 

> Encre & Lumière - Atelier de lino-gravure

Dessin au crayon sur le lino, avec l’aide des gouges on creuse un sillon, ensuite le lino sera encré et imprimé sur une presse, on obtient un relief, l’encre sera déposée exclusivement sur la partie en relief, chaque personne repart avec sa réalisation.
> samedi - dimanche - atelier ouvert - gratuit - tout public à partir de 6 ans - durée ± 30 mn

LE COIN DES BIBLIOTHÈQUES

Comme les années précédentes, les bibliothèques de Pont-Saint-Esprit, St-Paulet-de-Caisson, Carsan, St-Julien-de-Peyrolas, St-Alexandre et St-Michel-d’Euzet, s'unissent afin de proposer aux plus jeunes "un coin lectures" où les enfants de tous âges pourront venir passer un moment, écouter une histoire bien calés sur les coussins, ou feuilleter un livre…
 > 10h à 12h45 et 14h à 18h - gratuit

EXPOSITIONS

> « SUR MON CHEMIN » - une exposition qui nous vient de Palestine.
Cette exposition est composée de tableaux réalisés par des étudiant(e)s des Beaux-Arts de l'Université An-Najah de Naplouse, accompagnés de textes d'étudiant(e)s en français de l'Université de Bir Zeit à Ramallah.
Les ateliers : sous la direction de Nicole Pfund, artiste peintre, et Ahmad Al-Aj Hamad, graveur, ils ont décloisonné deux disciplines et créé un lien entre deux universités, deux villes, deux outils : l'écriture et l'image.

> Exposition photos avec  L'ART ENBAR

Pour la deuxième année, le club photos de l'association L'ART ENBAR exposera ses clichés durant le Salon du Livre.
Cette association a ouvert ses portes il y a maintenant 3 ans, elle regroupe des photographes amateurs qui, chaque lundi, partagent leurs connaissances afin de continuer à immortaliser des instants de la Vie, dans différentes techniques et mises en scène. Une passion qui les unit et leur permet de partager à chacune de leurs expositions, des moments magiques avec les passants. Espace buvette du salon.

> Elise Mansot
Une partie de l’exposition « Ourse rouge et cheval bleu » s’installe dans la salle des fêtes le temps du salon.

> « Palette, le musée des couleurs »  
L’exposition de la Bibliothèque Municipale sera installée dans la salle des fêtes pour tout le week-end. 

> Travaux d'élèves
Il a été proposé aux enseignants de travailler sur le thème de l’ART avec leurs élèves. Le résultat de ces travaux est présenté durant tout le week-end. Les œuvres réalisées en atelier avec Elise Mansot en interventions scolaires seront également exposées.


ESPACE LIBRAIRIE DU SALON

Avec la librairie  le Chant de la terre
André Zaradzki présente les ouvrages des auteurs invités, une grande sélection d'ouvrages adultes et jeunesse autour du thème du festival, et les nouveautés de la rentrée littéraire. Librairie Label LIR (Librairie Indépendante de Référence).

AU MENU, DES LECTURES !

Des élèves du Lycée Marie Rivier de Bourg-St-Andéol ont concocté pour vous un menu "spécial festival", puisqu'il propose une dégustation d'extraits d'ouvrages de nos invités. Un joli moment à partager avec eux autour d'une table dans l'espace buvette…
 

Retrouvez tous les détails sur notre site 

 

Voir les commentaires

FESTIVAL DU LIVRE - CINÉ102 : Le Trésor d'Angoulême en présence du réalisateur

Publié le par Les amis du Chant de la terre

5e FESTIVAL DU LIVRE DE PONT-ST-ESPRIT ET DU GARD RHODANIEN

VENDREDI 24 NOVEMBRE à 18H
CINÉ102
projection de 

"LE TRÉSOR D'ANGOULÊME"

en présence de l'un des réalisateurs

Gilles Coudert


LE FILM

Le Trésor de la cathédrale d’Angoulême, commencée en 2008 et terminé en 2016, est une œuvre monumentale de l’artiste Jean-Michel Othoniel qui met en scène plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle. Ce projet est une commande de la Drac Nouvelle-Aquitaine. Le film de Gilles Coudert et Damien Faure nous fait vivre l’aventure du Trésor à travers la parole de Jean-Michel Othoniel et la rencontre dans leur atelier, des Maîtres d’art qui l’ont élaboré avec lui. Des décisionnaires aux nombreux artisans, tous témoignent du long processus de cette réalisation majeure, à la croisée de l’histoire et de l’art contemporain.
"Jean-Michel Othoniel, dont la dimension auratique de l’œuvre est parue évidente, a travaillé plus de 8 années à la réalisation de cette commande unique, n’ayant de cesse de lier art contemporain et Histoire"... France Culture

Voir le teaser du film
Sortie 11 octobre 2017 - durée 0h 52min
Un documentaire de Gilles Coudert et Damien Faure


JEAN-MICHEL OTHONIEL

Né en 1964 à Saint-Etienne, Jean-Michel Othoniel vit et travaille à Paris. Privilégiant, par goût des métamorphoses, sublimations et transmutations, les matériaux aux propriétés réversibles, il présente ses sculptures en soufre à la Documenta de 1992. Il introduit le verre dans son travail à l'exposition « Féminin/Masculin » (Centre Pompidou, 1994). Ses sculptures de verre sont exposées à la Villa Médicis en 1996, puis à la Collection Peggy Guggenheim en 1997 et 2006. En 2000, il transforme la station de métro Palais Royal en Kiosque des Noctambules. Première exposition personnelle à la Fondation Cartier en 2003. En 2004, il expose au Louvre et présente au Châtelet son Petit Théâtre de Peau d'Âne. En 2010, Othoniel a participé à l'inauguration du Centre Pompidou de Metz et, en 2011, et son travail a fait l'objet d'une exposition personnelle au Centre Pompidou de Paris...
Son site


GILLES COUDERT

Gilles Coudert, auteur-réalisateur et producteur de films documentaires au sein de la société de production a.p.r.è.s., accompagne, depuis plus de 25 ans, la création contemporaine.
Quelques-unes de ses réalisations :
Daniel Buren, Monumenta 2012 - Fr., 2013, réal. Gilles Coudert, 52 min
Tadashi Kawamata Scheiterturm - Fr., 2014, réal. Gilles Coudert, 34 min
Kimsooja, Le Voyage Immobile - Fr., 2012, réal. Gilles Coudert, 26 min


C'est en pays de connaissance qu'il vient à Pont-St-Esprit puisque qu'il a des attaches dans la région du côté de Laudun… La séance de vendredi à 18h sera suivie d'un échange avec lui.


Les autres séances du film : Sa 25 nov > 16h et 18h / Di 26 nov > 16h / Ma 28 nov > 14h30 et 18h

Voir les commentaires

FESTIVAL DU LIVRE : une soirée au musée avec Metin Arditi

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

5e FESTIVAL DU LIVRE DE PONT-ST-ESPRIT ET DU GARD RHODANIEN

 

RENCONTRE ET LECTURES AVEC METIN ARDITI
VENDREDI 24 NOVEMBRE à 20H30

AU MUSÉE D'ART SACRÉ DU GARD à PONT-ST-ESPRIT
Entrée libre (le musée ouvre ses portes à 20h)

 

 

 

Écrivain, physicien, homme d’affaires et mécène, Metin Arditi est un homme multiple. Très engagé dans la vie culturelle et artistique de son pays d'adoption, la Suisse, auquel il vient de consacrer un Dictionnaire amoureux, il est aussi citoyen turc, son pays de naissance étant la Turquie.
Depuis 1997 il a publié de nombreux  romans, essais et récits, dont plusieurs ont été couronnés par des prix, notamment Le Turquetto et plus récemment  L'enfant qui mesurait le monde, qui s'est vu décerné le Prix Méditerranée 2017.

Il a été Président de l'Orchestre de la Suisse romande. En 1988 il crée plusieurs Fondations, dont la Fondation Arditi qui porte un intérêt particulier à l'éducation musicale des enfants. Celle-ci participe également au financement de la Fondation Les Instruments de la Paix (en faveur du rapprochement Israël Palestine), et fait partie des principaux mécènes de  l'Orchestre de la Suisse romande. Depuis 2016, il préside la Fondation Pôle Autisme, très sensibilisé par ce sujet qui sera au cœur de L'enfant qui mesurait le monde
Si les thèmes de la  solitude et de l'intime se retrouvent dans plusieurs de ses ouvrages, où souvent, l'art, la musique ou la peinture,  n'est pas loin, sa dernière publication,  Mon père sur mes épaules, est un récit autobiographique, un hommage à son père…


C'est le Musée d'art sacré laïque du Gard qui nous accueille dans la très belle salle de la Cour royale de Justice (XIVe), pour cette soirée d'échanges et de lectures avec Metin Arditi.  Nous y serons entourés de l'exposition consacrée à Pierre Henry qui s'achève ce week-end.

Bibliographie et Prix

2006 Roman La Pension Marguerite (Editions Actes Sud, Arles). 
        Prix Lipp 2006.

2006 Roman L'imprévisible (Editions Actes Sud, Arles).
      Prix 2007 des Auditeurs de la Radio Suisse Romande.
      Prix des lecteurs FNAC Côte d’Azur 2006.
      Prix des Lecteurs de CritiquesLibres.com.

2007 Roman La fille des Louganis (Editions Actes Sud, Arles).
      Prix Version Femina – Virgin Megastore -
      Prix Ronsard des Lycéens –
      Prix de l'Office central des Bibliothèques.

2009 Roman Loin des bras (Editions Actes-Sud, Arles)

2011 Roman Le Turquetto (Editions Actes-Sud, Arles).
      Prix des Libraires de Nancy – Le Point.
      Prix Page des Libraires
      Prix Jean Giono
      Prix de l’Académie Romande
      Prix Alberto-Benveniste
      Prix Millepages
      Prix Casanova
      Prix Culture et Bibliothèques Pour Tous
      Prix de l’Académie de Bretagne
      Prix du Lycée Français de New-York
      Prix de la Médiathèque Assia-Djebar
      Prix Anastase
      Prix du Lycée Charles de Gaulle – Dijon
      Prix Paroles et Plumes
      Prix Océanes
      Prix du Lycée Français de New York

2012 Roman Prince d’Orchestre (Editions Actes-Sud, Arles)

2013 Roman La confrérie des moines volants (Editions Grasset, Paris)

2015 Roman Juliette dans son bain (Editions Grasset, Paris)

2016 Roman L’enfant qui mesurait le monde (Editions Grasset, Paris - Points 2017)
      Prix Albert Bichot 2016
      Prix de l’Union Interalliée 2017 (dans la catégorie « roman français »
      Liste Goncourt, le choix de l’Italie 2017
      Prix Méditerranée 2017
      Prix Richelieu de la Francophonie 2017
      Prix du meilleur roman des lecteurs de Points 2017

2017 Le Dictionnaire amoureux de la Suisse (Editions Plon, Paris)

2017 Récit  Mon père sur mes épaules (Editions Grasset, Paris)

 

 

Voir les commentaires

Festival du livre : Nogal, conte musical

Publié le par Les amis du Chant de la terre

5e FESTIVAL DU LIVRE DE PONT-ST-ESPRIT ET DU GARD RHODANIEN

JEUDI 23 NOVEMBRE à 18H

SPECTACLE "NOGAL"
Conte musical et film d'animation 

PROPOSÉ PAR LE SERVICE CULTUREL DE LA VILLE DE PONT-ST-ESPRIT
 

 

 

 

en partenariat avec le Festival du livre

Scène-Chapelle des Pénitents à Pont-Saint-esprit 
gratuit - tout public adultes et enfants à partir de 7 an
s

La Compagnie Projet Arcane et Les Mondes en Papier présentent leur nouvelle création : un ciné-concert tout public, un conte musical intitulé NOGAL.


L'HISTOIRE
« Depuis l'Espagne profonde jusqu'à l'Amérique, en passant par Paris et l'Autriche, une guitare raconte son voyage à travers les âges et leurs mélodies. Elle évoque ainsi ses péripéties par delà les continents et ses rencontres avec les plus grands compositeurs qui ont su lui faire don de la parole. »
C'est une humble fresque sonore et historique de la guitare qui est proposée ici, à travers une fable contée et chantée par sa narratrice, mise en musique par un duo de guitares, et en images par un film d'animation de papier découpé.
Parmi les œuvres interprétées, nous pourrons écouter, entre autres, des compositions de Fernando Sor, Joseph Meissonnier, Joaquin Rodrigo, Paco de Lucia, Astor Piazzolla, Carlos Jobim… ainsi que des compositions de Marie Darodes et Santiago Rado.

Teaser du spectacle

QUI SONT-ILS ?

Santiago Rado est metteur en scène, comédien-danseur et musicien. Né à la Plata en Argentine et issue d’une famille mélomane, il amène avec lui la guitare mais aussi le piano et son petit cousin, l’harmonica. Résident en Europe depuis 2001, il étudie le théâtre au sein du Laboratoire Scénique de Valencia (Espagne) dirigé par Olga Peris, s’initie à la Comédia del Arte en Italie aux côtés d’Antonio Fava, avant de poursuivre sa formation à l’Ecole Jacques Lecoq de Paris. Résident à la même époque au Centre d’Art Contemporain « Jour & Nuit », il se fait une place parmi les artistes contemporains de la capitale française, se consacrant à des créations scéniques qui oscillent entre le symbolisme et l’onirisme, recourant à des moyens d’expressions simples. En 2015, il fonde avec Marie Darodes, la Compagnie Projet Arcane dont Avignon a déjà accueilli deux créations : Les Légendes de Piano (2016), série de concerts théâtralisés présentés pendant 20 semaines consécutives Wonderland Studio, et Synesthésia, spectacle de mime-danse produit au Théâtre Golovine (février 2017).

Marie Darodes est architecte et musicienne. La guitare classique l’a accompagnée depuis toujours, depuis la MJC Prévert au Mans, jusqu’au Conservatoire de Valence, avant de s’ouvrir à la fusion avec d’autres genres musicaux. Diplômée de l’Ecole d’Architecture de Grenoble, depuis deux ans, elle collabore avec Santiago Rado dans la Compagnie de créations scéniques Projet Arcane, en tant que sounddesigner et co-directrice artistique. Devenue architecte du son, elle chine, collecte, module et apprivoise tout types de sons et de bruitage qu’elle assemble pour la création sonore des pièces de théâtre ou de danse. Son architecture sonore, elle l’entend comme une véritable composition spatiale, une édification d’espaces auditifs avec leurs perspectives et leurs différentes échelles, qui prennent corps de manière éminemment personnelle et subjective puisque chaque spectateur les ressent avec sa propre mémoire sensible.

Jean-Noël Criton est designer et illustrateur et c’est du papier qu’il fait naître ses illusions. Ses Mondes en Papiers naissent de l’association d’encre, de peinture, de découpages et de collages sur des supports uniquement en papier et cartons. Bandes dessinées, petits théâtres de papiers, tableaux, maquettes et images animés, forment un univers décalé, poétique et nostalgique tout en délicatesse qui s’expose dans les médiathèques de Bagnols-sur-Cèze, Arles, Uzès, Alès, etc., mais aussi dans de nombreux salons du livre et galeries d’art. Des expositions à l’issue desquelles Jean-Noël offre régulièrement des ateliers d’initiation aux techniques du film d’animation.
 

Voir les commentaires

LA GUERRE DE 14-18 : PEINTURE, LITTÉRATURE ET CINÉMA - conférence par Béatrice Fontanel

Publié le par Les amis du Chant de la terre

5e FESTIVAL DU LIVRE DE PONT-ST-ESPRIT ET DU GARD RHODANIEN

MERCREDI 22 NOVEMBRE à 18H30
SCÈNE-CHAPELLE DES PÉNITENTS
entrée libre 

CONFÉRENCE-PROJECTION 
en partenariat avec la Mission Centenaire 14-18 


" LA GUERRE DE 14-18 : PEINTURE, LITTÉRATURE ET CINÉMA"
par Béatrice Fontanel

LA CONFÉRENCE
Invitée par le Festival du Livre,  Béatrice Fontanel, écrivain et iconographe, propose une conférence pour approcher le premier conflit mondial, en observant les peintures et gravures de grands artistes, les images de photographe, de réalisateurs de cinéma, ainsi qu’en écoutant quelques textes d’écrivains (Barbusse, Genevoix, Céline, Giono…).
A propos de la Grande Guerre, elle a publié "Art et guerre", (éditions Palette) sur les peintres et photographes de la Première Guerre mondiale, "Nous étions des hommes", (éditions de La Martinière), un livre consacré à un photographe méconnu, Jacques Moreau, et elle a également publié un roman "L’Homme barbelé" (Grasset) sur un soldat de la Grande Guerre.
Cette conférence est un partenariat du Festival et de la Mission Centenaire de la Ville de Pont-St-Esprit.


BÉATRICE FONTANEL
Née à Casablanca, Béatrice Fontanel vit et travaille depuis longtemps à Montparnasse, à Paris. Elle est écrivain comme on est haltérophile et aime produire des livres en toutes saisons, pour les grands et les petits, environ 160 titres jusque-là : documentaires et fictions. Elle s’intéresse à tous les arts, anciens et modernes. Elle aime aussi le vert du ciel, l'argenté des nuages, le pourpre de la mer, le bleu des blés, et parfois… le noir du soleil. Elle signe aussi des romans pour adultes, dont le dernier, paru chez Stock, "Le Train d’Alger", ainsi que de la poésie de fantaisie : "Eloge des nuages", (La Martinière), "Tentacules et manivelles", (La Table ronde).

A propos de la Mission Centenaire 14-18
Nîmes et Pont-Saint-Esprit sont les seules villes du Gard labellisées par la Mission Centenaire pour les commémorations du centenaire de la Grande Guerre pendant 4 ans. Dans ce cadre, notre Ville propose depuis 2014 et jusqu'en 2018, divers événements, spectacles, expositions, conférences…  afin d'évoquer cette guerre sous différents aspects. 

Le site du festival ici

Voir les commentaires

Stances, spectacle lectures et chansons de Jean Rouaud le 21 novembre

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Jean Rouaud (Festival Etonnants Voyageurs)

5e FESTIVAL DU LIVRE DE PONT-ST-ESPRIT

et du Gard Rhodanien

 
MARDI 21 NOVEMBRE à 20H30

SPECTACLE "STANCES"

de JEAN ROUAUD
lectures et chansons

 

Scène-Chapelle des Pénitents à Pont-Saint-esprit 
entrée 5 € - gratuit moins de 18 ans.

LE SPECTACLE

Stances est un spectacle poétique composé de six textes et six chansons, regroupés sous six rubriques telles qu’on les trouve à l’intérieur d’un quotidien : Art, Communications, Science, Culture, Politique, Littérature.

Que dit la poésie du monde tel que nous le recevons, c’est-à-dire par voie de presse ? L’art ? Avant de passer par Sotheby’s, c’est un homme face à sa création. Communications ? La communication fonctionne tellement bien que c’est une grande fabrique à solitude. La science ? À force d’exploits déployés à la une pour un cœur greffé ou la découverte de la neuvième planète, on en oublie qu’elle couvre les pires atrocités. La culture ? Tellement à se contempler qu’elle oublie qu’elle est un mouvement perpétuel. La politique ? Ses « acteurs » font tout pour ramener le débat au niveau de la pire télé-réalité. Reste la littérature. Quelques vers ressassés suffisent pour retrouver le frisson de notre présence au monde.

" La chanson est pour moi une vieille histoire " explique Jean Rouaud, à ceux qui s’étonnerait de le retrouver une guitare à la main. Qui sait qu’il a déjà écrit pour Juliette Gréco, Jean Guidoni, Daniel Lavoie et Johnny Hallyday ? " (Festival Etonnants Voyageurs)

Ce spectacle sera suivi d'un temps d'échange avec l'auteur, et d'un temps de dédicaces.

 
L'AUTEUR

Jean Rouaud a reçu le Prix Goncourt en 1990 pour son premier roman, "Les Champs d'honneur" (Ed. de Minuit). Il écrit par la suite plusieurs œuvres autobiographiques où il évoque l'histoire de sa famille, il écrit également pour la presse. Il signe plusieurs essais, parmi lesquels "Les Corps infinis", un texte sur des peintures de Pierre-Marie Brisson (Actes Sud), "Préhistoires", sur l'art pariétal (Gallimard), "Tout paradis n'est pas perdu" (Grasset)… 
Il collabore à des livres illustrés, "Champs d'honneur" paraît en BD chez Casterman. En 2014 il publie "Eclats de 14", avec les dessins du peintre combattant breton Mathurin Méheut (éd. Dialogues). En 2017 les Editions des Busclats éditent "Stances", un recueil de six textes et six chansons,  qui devient  un spectacle.
 

Le site du festival ici

Voir les commentaires

« Entre Gard et Ardèche : La découverte de l’art des cavernes par Léopold Chiron » conférence d'Alain Girard

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Conférence projection proposée
par l'Université Populaire du Gard Rhodanien
en partenariat avec le Festival du Livre

« Entre Gard et Ardèche :
La découverte de l’art des cavernes par Léopold Chiron »
par Alain Girard

lundi 20 novembre 2017 - CINE102 - 18h30


Cette année encore l'Université Populaire du Gard Rhodanien s'associe au Festival du Livre de Pont-St-Esprit en proposant une conférence en lien avec le thème de ce 5e Festival : L'art au pied de la lettre. Nous ne pouvions souhaiter un préambule plus à propos à cette semaine où il sera question d'art, qu'en évoquant le tout premier : l'art pariétal. Cette conférence sera suivie d'une séance de dédicaces de l'ouvrage « Léopold Chiron, la fabuleuse découverte de l'art des grottes » publié par le Musée laïque d'art sacré du Gard et le Département.

LA CONFÉRENCE

En 1878, un an avant la découverte des peintures d’Altamira en Espagne, Léopold Chiron, un instituteur du pays, observa la présence de traits gravés sur les parois de la grotte Chabot d’Aiguèze, qui ouvre dans le dernier méandre des gorges de l’Ardèche. Il les interpréta comme intentionnels.

Cette caverne préhistorique, la plus célèbre des gorges de l’Ardèche avant la découverte de la grotte Chauvet, est la doyenne des grottes ornées. C’est en effet là que, pour la première fois, un préhistorien y remarqua des figures paléolithiques, c’est-à-dire de l’époque de la pierre taillée, datées aujourd’hui entre 18 000 et 20 000 ans avant le temps présent.

La découverte de l’art des cavernes par Léopold Chiron touche au plus lointain passé de l’intelligence humaine. En raison de ce profond intérêt, elle donna lieu à une salve de polémiques acerbes. La préhistoire est alors une science récente qui heurtait profondément les convictions religieuses communément admises, à partir du récit biblique, sur l’origine de l’Homme. La découverte de Léopold Chiron tendait à dire que l’homme de la préhistoire était notre ancêtre direct et que la Genèse, qui ouvre le récit biblique, était une fable, l’Homme ayant été créé, d’après elle, par Dieu comme un tout parfait à son image. Nombre de savants agnostiques furent également sceptiques, refusant d’admettre eux aussi que l’homme de la préhistoire, appréhendé jusque là comme un primitif et un sauvage, pût être doté d’une sensibilité artistique. Or les grottes ornées témoignent de sa profonde vie intérieure, de ses croyances et de ses mythes. Cette histoire de la préhistoire est aussi celle de la conquête de la liberté de pensée et de la lutte pour la liberté de conscience.


Alain Girard, docteur d’Etat ès-Lettres et Sciences humaines et conservateur en chef du patrimoine, est directeur honoraire de la conservation départementale des musées du Gard qui gère les musées de Bagnols-sur-Cèze et de Villeneuve-lès-Avignon, ainsi que le musée laïque d’art sacré du Gard qu’il a mis en place en 1988. Médiéviste de formation, il est reconnu pour ses travaux, notamment sur l’art gothique méridional et sur l’ordre des chartreux.

Entrées adhérents de l'UP 3 € - non adhérents 5 €

réservations nécessaires par mail à upgardrhodanien@gmail.com
Site de l'UP : www.upgardrhodanien.com  Site du festival : www.festivallivrepont.fr

Le mammouth de la Grotte Chabot

Le mammouth de la Grotte Chabot

Voir les commentaires