Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Invitation vernissage Bernard Dupré - photographies - vendredi 1er juin

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

Voir les commentaires

Un aperçu du programme de juin au Chant de la terre

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

Voir les commentaires

Soirée reportée !!!! Vendredi 15 juin : Poésie - lecture avec Yann Miralles

Publié le par Les amis du Chant de la terre

cette soirée est reportée à une date ultérieure 

Vendredi 15 juin

à 20h30

 

Yann Miralles présente

"Méditerranée romance"

publié aux Éditions Unes

 

librairie le Chant de la terre

entrée libre

 

 

 

Yann Miralles est né en 1981. Il a reçu le prix Voronca en 2011, pour Jondura Jondura, publié aux éditions Jacques Brémond. Entre rythme syncopé et hommage aux formes anciennes de la poésie, entre émotion brute et retraits réflexifs, son travail suit un chemin où se superposent tradition et modernité, citation et invention, avec une attention aux variations des paysages, et aux formes d’émotions qui épousent ces variations. Ses poèmes ont paru dans de nombreuses revues, et il chronique régulièrement des ouvrages de poésie contemporaine. 

voir la mer volets clos
qui entre de partout
ou volets ouverts
écrivant
la romance
les grandes vagues du vent
remuent dehors
les masses noires de la nuit
je ne sais plus jusqu'où
va la méditerranée

Yann Miralles revisite dans ce livre le genre poétique populaire de la Romance. Nous sommes en plein mois d’août, au bord de la Méditerranée. Plus qu’une chanson de geste, le poème développe la chanson intime des gestes silencieux dans le calme de l’été. Poème rythmé par les vagues calmes, les jours semblables, les jours rimés de vacances. Dans cette lumière si claire, on aperçoit deux êtres confondus dans la mer et les reflets, jusqu’à s’y noyer. Miralles tisse un motif délicat, il n’oublie rien de la nature de la romance : vignettes naïves, paysage bleu étal, citations contrariées, rimes déplacées. Le livre tout entier est une « histoire de lignes que le vent invisible meut ». Mais, sans indice préalable, le réel passe dans le champ du poème. Dans le motif des jours élégiaques vient se glisser la silhouette des migrants qui traversent la Méditerranée. Le texte adopte ces hommes qui se jettent à travers la mer pour se trouver un avenir. Il évoque ce pluriel d’hommes, de femmes et d’enfants, « ceux dont on ne parle qu’à la place ». C’est la mer qui fabrique le poème dans l’assonance des vagues. La Méditerranée comme cœur de notre civilisation, de notre histoire, de ce que nous sommes devenus. Le livre déploie la réminiscence du quotidien et de la violence, ces passages, ces tressages d’époques sur le plat de la mer. Et nos migrations, migrants qui touchent l’histoire comme d’autres vagues brèves. Ça ne s’arrête jamais, et il faut bien glisser sa propre vie quelque part dans ce mouvement.

Voir les commentaires

Programme du mois de juin en un coup d'œil

Publié le par Les amis du Chant de la terre

PROGRAMME DE JUIN

AU CHANT DE LA TERRE

  • Exposition du 1er au 30 juin - Bernard Dupré - photographies - vernissage le vendredi 1er juin à 18h - entrée libre
  • Mardi 5 juin à 20h30 - Rencontre-lecture  avec l'auteur Yahia Belaskri pour "Le livre d'Amray" éd. ZULMA - entrée libre
  • Samedi 9 juin à 15h - Atelier flipbook avec Jean-Noël Criton - tout public à partir de 6 ans - tarif 10 € /personne (1/2 tarif pour les parents qui participent)  - inscription à la librairie
  • Samedi 9 juin à 19h - Projection d'un film d'animation " Des ombres dans la valise" de Jean-Noël Criton - tout public - durée 30 mn - libre participation au chapeau - projection suivie d’un pot
  • Mardi 12 juin à 20h30 - Rencontre avec Guy Marignane pour "Carnet de tournage Les Mélancolies de Sade" Coll. OPUS - entrée libre
  • Mercredi 13 juin à 20h30 - Soirée philo-débat avec Typhaine Morille  : "Avons-nous le droit de perdre notre temps ?” - entrée libre 
  • Vendredi 15 juin à 20h30 - Rencontre-lecture avec Yann Miralles pour  "Méditerranée romance" éd. UNES - poésie - entrée libre
  • Jeudi 21 juin à 20h30 - FÊTE DE LA MUSIQUE - Antoine Gonzalez présente son film “ Cuba et sa musique” - entrée au chapeau
  • Vendredi 22 juin à 20h30 - Rencontre-lecture avec Joël Bastard pour "Des lézards, des liqueurs" éd. Gallimard - entrée libre
  • Vendredi 29 juin à 20h30 - Rencontre-lecture avec Laurence Nobécourt pour son ouvrage " Vivant jardin" éd. Le Cerf, animée par Brigitte Cottens - entrée libre

Détails à venir, restez fidèles au blog !
 

Voir les commentaires

Exposition de juin : Bernard Dupré - photographies

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

EXPOSITION

DU 1er AU 30 JUIN

BERNARD DUPRÉ

PHOTOGRAPHIES

VERNISSAGE VENDREDI

1er JUIN à 18h

 

librairie le Chant de la terre
entrée libre
 
 
 
 
 
" Assurément contemplatif je suis.
Mon parcours photographique se résume à une errance au cours de laquelle ce sont les sujets qui s’imposent à moi, me laissant naïvement croire à la pertinence de mes choix.
Je ne suis pas un photographe qui calcule, élabore, prévoit le contenu et la forme que prendra mon travail. Pas d’intention ni de message mais la volonté d’être vigilant à ce que la lumière offre à ma vue, ou plutôt à mon regard, car c’est bien de lumière et de regard dont il s‘agit. J’aime à dire : « il faut que l’oeil creuse ».
Bien sûr, une pratique de longue date amène à la réflexion et il a bien fallu se poser la question du devenir des images capturées.
Prendre la décision d’exposer est quelque chose de récent et ne fût pas une évidence pour moi.
Aujourd’hui le cap est franchi et m’offre l’opportunité de creuser davantage au coeur du travail accompli et à venir.
Je propose maintenant à vos regards quelques images qui pour certaines ont la faculté de communiquer entre elles sans me demander mon avis, mais peut-être y suis-je pour quelque chose !
J’espère quelles seront source de plaisir et de rencontre.
"

Bernard Dupré

Voir les commentaires

2e soirée philo avec Typhaine Morille

Publié le par Les amis du Chant de la terre

MERCREDI 23 MAI à 20h30

"Le peuple peut-il être souverain"

soirée philo avec
Typhaine Morille
librairie le Chant de la terre
entrée libre

Voir les commentaires

RAPPEL : Vendredi 18 mai : chants sacrés et profanes du monde avec Emmanuelle Drouet

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

Vendredi 18 mai à 20h30

Chants sacrés

et profanes du monde

avec Emmanuelle Drouet

 

Librairie le Chant de la terre

entrée au chapeau

 

 

 


Emmanuelle DROUET, soprano, psaltérion et bendir

Après des études de musique à Paris en piano, chant, elle se produit en soliste dans de nombreuses églises de Paris (Saint-Roch, Saint-Louis-en-l’île, Saint-Médard…), dans des opéras baroques, pour le cirque, à Berlin, avec Henri Agnel à Perpignan, à l'Odéon avec le Cantique des Cantiques et se tourne vers les musiques médiévales, chants du monde et répertoire sacré de tous les horizons.
Elle a joué à la Grande Halle de la Villette, aux Rencontres  d'Averroės à Toulouse, puis à Athènes, Cuba avec la Compagnie Tour de Babel et en Andalousie avec le percussionniste Pierre Rigopoulos et le violoniste Rachid Brahim-Djelloul.
Elle a aussi enregistré avec Michel Deneuve (cristal baschet).
Présentement elle continue avec les Fin' Amoureuses avec qui elle a enregistré en 2005 au prieuré de Truel, à Roquemaure, pour la collection Alpha Production distribuée par Harmonia Mundi, en trio avec Nathalie Waller et Nannette van Zanten, vièles, violes et delruba.
Avec l'ensemble Somos, autour de Christian Zagaria (quinton et oud), Olivier Milschberg et Matthias Autexier (percussionniste).
Avec Jean-Marc Farineau (piano), sur un répertoire de musique classique (lieder de Schubert).
Avec Frédéric Denépoux (guitare classique), pour de la musique Espagnole (F. Garcia Llorca, M. De Falla...).
Enfin en solo avec un répertoire de musique sacrée accompagnée avec ses propres instruments (le psaltérion: instrument à cordes édiéval et le bendir: percussion du Bassin Méditerranéen), avec la toute récente sortie d’un album ‘Stella Splendens’ enregistré au château Boucarut, à Roquemaure.
Elle explore aussi  la musique  improvisée instrumentale et vocale avec la danse, le théâtre et en concert.
RAPPEL : Vendredi 18 mai : chants sacrés et profanes du monde avec Emmanuelle DrouetRAPPEL : Vendredi 18 mai : chants sacrés et profanes du monde avec Emmanuelle Drouet
RAPPEL : Vendredi 18 mai : chants sacrés et profanes du monde avec Emmanuelle Drouet

Voir les commentaires

RAPPEL : Jeudi 17 mai soirée débat avec Michel Perrier

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

Jeudi 17 mai à 20h30

 

"Du souci des autres à l'autre comme souci"

la grande casse du médico-social

 

soirée débat avec Michel Perrier

entrée libre

librairie le Chant de la terre

 

 

 

Michel Ferrier, est formateur et sociologue, après avoir été éducateur et directeur d'IME. Il est également l'auteur de La construction des légitimités professionnelles dans la formation des travailleurs sociaux, paru en 2006 aux éditions L'Harmattan.

"Du souci des autres à l'autre comme souci"

Cet essai se propose d'analyser les mécanismes de cette évolution dans ce milieu, depuis les modes de financement jusqu'aux formations professionnelles, et de saisir les logiques d'action de la pensée néolibérale : une nouvelle conception de l'homme et des rapports sociaux est en train de s'imposer, balayant les idéaux de solidarité et de démocratie au profit de celui de la réussite individuelle.

Voir les commentaires

Mardi 15 mai lecture à deux voix de 'Ponctuation' de Bruno Eychenne

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Mardi 15 mai à 20h30

Lecture à deux voix de "Ponctuation""

par Bruno Eychenne

et Annie Perrier

 

entrée libre

librairie le Chant de la terre

Pont-St-Esprit

 

 

 

 

"Ponctuation" - nouvelles - éd. PREM'edit

Des difficultés de la jeunesse actuelle à la question du sens de la vie, de l’illusion (puis désillusion) de se réaliser dans le monde du travail à la quête d’identité ou d’amour, de la peur de la solitude ou de la dépendance aux vertus de la littérature, voici la première publication de Bruno Eychenne qui mêle, avec une grande sensibilité et quelquefois un humour très fin, l’intime et le social… Un recueil de dix nouvelles, une observation lucide de la société.

Bruno Eychenne est né à Narbonne en 1959 et vit à Valence. Il est aussi l’auteur de textes de chansons pour un groupe de rock et de trois cent cinquante kilos de fragments d’écriture non publiés.

"Comment vous est venue l'idée de ce livre et l'envie de l'écrire ?" 

"J'ai l'impression que l'écriture m'a toujours accompagné. C'est une première publication mais ce n'est pas la première expérience. Passionné, dès le plus jeune âge, par la musique rock, j'ai commencé par écrire des textes de chansons pour le groupe dans lequel je jouais. Pour Ponctuation... en fait, un jour, ma fille Mathilde, en voyant les deux rides autour de ma bouche, m'a dit : «Tu as la bouche entre parenthèses, Papa.» J'ai trouvé cette remarque ravissante et je l'ai notée dans un de mes carnets. En même temps, il y avait ce fait divers à la télé : «Les disparus de Metz.» Des parents séparés, un père souffrant de trouble bipolaire, qui avait offert à sa fille une escapade à Ostende au lieu de la raccompagner chez sa mère juste parce qu'elle souhaitait voir la mer en Belgique. J'ai trouvé intéressant d'aborder le thème de la relation père-fille sous cet angle-là. La valeur de l'amour paternel avec cette part d'incompréhension quand il se réalise hors de nos standards. Donc, j'ai écrit cette nouvelle : «Parenthèses» et l'idée d'un recueil avec d'autres signes de ponctuation est venue naturellement."

(extrait du dossier de presse de l'éditeur)

Voir les commentaires

Rappel : vernissage Evelyn Gerbaud ce vendredi 4 mai

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

Voir les commentaires

1 2 > >>