Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avril : exposition Michel Van Hamme

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Exposition du 2 au 30 avril

Michel Van Hamme

Vernissage vendredi 5 avril à 18h

librairie le Chant de la terre

entrée libre

 

" On n'est pas sérieux quand on a 71 ans.

" Les statistiques fournies par « La Maison des Artistes » (notre sécurité sociale), nous indiquent  qu'en 2019 l'âge moyen des artistes est 70 ans. Et voilà que je suis de ceux-là, mais ne chantez pas la Mort.
J'ai 55 ans de carrière, de métier.
À l'âge de 17 ans, je suis entré à l'Académie de la Grande Chaumière, Paris, à l'atelier de Nu. Mon professeur était Isaac Koskas, peintre génial.
J'ai 18 ans quand on m'invite à participer (avec 10 toiles), au festival des Roches Blanches (à deux pas de Paris). Les peintres vedettes étaient Planchais, Saleun, Moulin, Buffet (en voisin), Raya Zorkine, Juan Ramirez, Gilles Tschanz. Le jour du vernissage, Albertine Sarrazin était venue signer « L'Astragale » et « La Cavale » et quelques poèmes inédits. Une mémorable rencontre.
Suite à cette exposition, je rencontre Paul Jolas qui m'ouvre sa galerie, ma galerie mère, de 1968 à 1986. Jolas et moi avons créé la revue « Rencontres » qui existe toujours et dont le siège est à Ste Geneviève des Bois. Dans la foulée je crée la revue « Peintres et Poètes d'aujourd'hui », dont le n° 38 vient de paraître, il est consacré à Leny Escudero, ami de 30 ans décédé en 2015.
De fil en aiguille, des portes de galeries s'ouvraient à Paris, puis en Belgique, en Allemagne et au Japon où j'exposais tous les deux ans entre 1992 et 2018 (Galerie Hirata).
" Aujourd'hui, c'est à la librairie le Chant de la terre que j'expose avec bonheur.

" Un dernier mot : depuis 1981, je suis le président fondateur du Comité Tsigane de France. Notre tâche (entre autres), respecter les droits des Tsiganes, Gitans, Manouches… Faire ouvrir des terrains de stationnement pour ceux qui sont le plus souvent itinérants. "

Michel Van Hamme

Avril : exposition Michel Van Hamme

Voir les commentaires

RAPPEL : vendredi 29 mars, l'oeuvre poétique de Federico Garcia Lorca par Danièle Faugeras

Publié le par Les amis du Chant de la terre

VENDREDI 29 MARS à 20h30

Présentation et lecture d’extraits de
Polisseur d'étoiles - œuvre poétique complète

de Federico García Lorca
traduit de l'espagnol par Danièle Faugeras

librairie le Chant de la terre

entrée libre

 


Federico García Lorca (1898-1936) fut à la fois poète et dramaturge prolifique et talentueux, peintre, pianiste et compositeur. Un créateur complet, trop tôt disparu, victime des basses-œuvres de la barbarie.
Tous ceux qui l’ont connu ont vu dans le poète un être génial. « Son œuvre maîtresse, c’était lui » a dit Buñuel, qui fut de ses amis comme maints autres créateurs : Salvador Dalí, Rafael Alberti, Manuel de Falla...
Son œuvre, profondément ancrée dans les paysages naturels et humains de son enfance, imprégnés de culture andalouse, et néanmoins en perpétuelle recherche, comme en témoigne l’implication du poète dans le mouvement d’avant-garde connu comme « génération de 27 », est une des expressions littéraires déterminantes du 20e siècle.
Depuis la première publication en France, en 1935, de ses « chansons gitanes », cette œuvre a été abondamment traduite et diffusée. Il fallait pourtant une lecture à une seule voix pour tenter de restituer la richesse thématique et stylistique de cette écriture multiple et une, où se conjuguent modernité, profondeur et fantaisie.
C’est ce que s’est employée à rendre cette première version française, due à Danièle Faugeras, de l’intégralité de l’œuvre versifiée de Federico García Lorca.

 

Voir les commentaires

Samedi 23 mars lecture musicale avec DUOPHONIE

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Samedi 23 mars

à 20h30

lecture musicale

 

textes de 
Mathieu Lané Maby 
musiques de 
Vincent Tronc-Cheirezy

librairie le Chant de la terre

entrée au chapeau

 
 
 
 
 
 

DUOPHONIE
Créé en résidence à la Maison de la Poésie d’Avignon en février 2018, Duophonie est une rencontre entre les textes de Mathieu Lané Maby et les musiques de Vincent Tronc-Cheirezy.

Reprenant à leur compte les allées et venues d’un verbiage de bon aloi, mêlant historiettes invraisemblables, sentiments décalés et poésie à l’emporte-pièce, les textes trouvent leur simplicité dans les accords souples de l’accordéon.
C’est dire son importance…

Le site de la Cie

Mathieu Lané Maby a fait ses études de théâtre au conservatoire d’Art Dramatique d’Avignon,  pendant une vingtaine d’années, il a sillonné la France en jouant dans des spectacles qui vont des spectacles enfants à la comédie classique, du théâtre contemporain au  théâtre masqué, du théâtre de rue au conte.
Il a ainsi entre autre joué dans des œuvres de Goldoni, Molière, Koltes, Jouanneau, Racine…
Il est également l’auteur d’une pièce « Six cent pages au moins » et de contes tous publics qu’il interprète seul ou à plusieurs « La Balade de la Baleine » ,« Oh ! les beaux enfants » et « Ça me fait beaucoup de rêve ».
 

Vincent Tronc-Cheirezy est auteur compositeur interprète.
Inventeur de Chansons et de Musiques pour l'image, le Théâtre, la Danse, la Rue.
Les voyages et les rencontres avec des musiciens de tous bords lui inspirent la plupart de ses textes et musiques.
Il a produit 8 albums à compte d’auteur et un recueil de tous les textes.
Fondateur des groupes Shaman et Gadjo avec de nombreux concerts en France et à l'étranger.

Voir les commentaires