Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RAPPEL : Atelier philo "La solitude est-elle un problème social"

Publié le par Les amis du Chant de la terre

23 octobre 2018 à 20h

ATELIER PHILO

"LA SOLITUDE EST-ELLE UN PROBLÈME SOCIAL"

 

animé par Laurence Bouchet

proposé par l'association Agorathéna

 

librairie le Chant de la terre

sur inscription - sous réserve d'un nombre suffisant de participants *

Laurence Bouchet.

Professeur en lycée pendant 25 ans, elle se consacre désormais entièrement à ses activités de philosophe praticienne (en tant qu’autoentrepreneuse). Elle parcourt la France dans sa Philomobile.
Auteur de Philosopher pour se retrouver. La pratique philo pour devenir libre et oser être vrai. Marabout (Hachette Livre), 2015.

La pratique du débat philosophique et l’exercice de la pensée critique
La pratique du débat philosophique s’éloigne de l’enseignement classique de la philosophie en ce qu’elle invite les participants à s’exercer à développer des compétences philosophiques avant même de délivrer un contenu de savoir. Lors des ateliers chacun est invité par le praticien philosophe, à développer des hypothèses, à questionner, à distinguer des concepts, à chercher des exemples. 
Proposer un argument valide n’est pas chose facile. Nous sommes souvent confus, nous craignons de donner prise à la critique, nous avons peur de nous dévoiler et pour l’éviter nous disons une chose et son contraire. Il arrive aussi bien souvent qu’emportés par nos affects, nous critiquions sans même prendre en compte l’idée que nous critiquons. Enfin, nous avons tous des opinions, que nous aimons répéter, sans nous apercevoir que nous en devenons prisonniers. Philosopher au cours d’un atelier, c’est regarder de plus près ces idées, pour les examiner de manière critique. 
La pratique philosophique invite donc également à un travail sur soi-même pour observer les habitudes cognitives qui nous empêchent de penser. Cette prise de recul développe une certaine souplesse d’esprit puisqu’elle invite à envisager diverses idées, à comprendre les problèmes qu’elles posent et à choisir après discussion, celles qui paraissent les mieux fondées. 


Les objectifs du débat philosophique : 
Aspects intellectuels : penser par soi-même. 
— Proposer des hypothèses argumentées.
 — Comprendre les idées des autres et les siennes.
 — Travailler le rapport entre exemple et idée.
 — Élaborer un jugement.
 — Se confronter à la pensée d’autrui
 — Identifier et articuler des problèmes, travailler la pensée critique. 
Aspects existentiels : être soi-même. 
— Exprimer et assumer son identité au travers de ses choix et de ses jugements. — Prendre conscience de soi-même : de ses idées et de son comportement. — S’interroger, découvrir et reconnaître l’erreur et l’incohérence en soi-même. — Voir, accepter, dire et travailler ses propres limites. 
— Se distancier de sa manière d’être, de ses idées et de soi-même
Aspects sociaux : être et penser dans le groupe. 
Écouter l’autre, lui faire place, le respecter, le comprendre, s’intéresser à sa pensée. — Se risquer et s’intégrer dans un groupe : se mettre à l’épreuve de l’autre. — Se décentrer pour aller vers l’autre, vers sa pensée. — Penser avec les autres au lieu d’entrer en compétition avec eux.
 

* INSCRIPTIONS ET RENSEIGNEMENTS

Nathacha Ben Saïd - ass. Agorathéna - au 06 10 54 79 95

Durée 2 h - prix libre - inscription obligatoire 

 

Laurence Bouchet

Laurence Bouchet

Voir les commentaires

Exposition d'octobre : Linda Lemaire

Publié le par Les amis du Chant de la terre

VERNISSAGE VENDREDI 5 OCTOBRE À 18H - entrée libre

 

" Ma technique se veut à l'image d'un rêve, floue, les paysages restent inachevés, secrets et l'horizon estompé.
J'aime parfois travailler avec de vieux papiers, lettres, journaux...
Ainsi se glisse dans la toile une autre histoire  une texture, une patine qui se confond avec la peinture.
Je conçois mon travail dans un ensemble, chacune de mes peintures
venant répondre à l'autre et ainsi se raconte une histoire.
Je partage mon temps entre mes créations personnelles (peintures, décors miniatures et photographies) et mon métier de peintre pour le décors de spectacle."

Linda Lemaire

Site de Linda Lemaire
 

Exposition d'octobre : Linda Lemaire
Exposition d'octobre : Linda Lemaire

Voir les commentaires

28 septembre : lecture d'Amandine Monin, lauréate du prix Bernard Vargaftig 2017

Publié le par Les amis du Chant de la terre

VENDREDI 28 SEPTEMBRE à 20h30

AMANDINE MONIN

lit des extraits de "Racine Carougne"
éditions Jacques Brémond

Prix Bernard Vargaftig 2017

librairie le Chant de la terre
entrée libre

 

L’Association Prix Bernard Vargaftig est heureuse de vous proposer une d’Amandine Monin, lauréate du prix Bernard Vargaftig 2017, à l’occasion de la publication de son manuscrit « Racine Carougne » aux Éditions Jacques Brémond. En présence de l'éditeur.

Amandine Monin est comédienne, performeuse et poète. Elle a participé aux séminaires de poésie action de Serge Pey, fréquenté les scènes slam et a passé un diplôme universitaire d’animatrice en ateliers d’écriture. À Pau elle a monté le label « Les ateliers du dire-dire » de promotion des écritures contemporaines. Elle travaille actuellement pour l’association « Mi-Marge » qui organise des chantiers d’écritures littéraires. 
Elle a écrit son premier monologue pour le théâtre en 2001, puis plusieurs performances ont vu le jour sur scène : Les contes de la mère rouge, Langue de bois avec le performeur et musicien Frédéric Jouanlong, Le ciel ciel, Poèmes à la carte avec Méluzine, et Caliavo : série de poèmes secs pour les corps minéraux. 
Publications de nouvelles et de poèmes dans des revues ou ouvrages collectifs papier ou numériques (ATI, Le coin de la table, La Mère Michelle, La traversée (Québec), …) et dans des livres d’artistes. 
Amandine Monin a reçu en 2017 le prix Vargaftig récompensant un premier manuscrit de poésie.

À propos du Prix Bernard Varagaftig

La première édition du Prix Bernard Vargaftig s’est déroulée en 2017, la prochaine aura lieu en 2019. 

L’Association Prix Bernard Vargaftig doit son nom au poète ayant tissé une des oeuvres les plus fortes de ces dernières décennies et qui a toujours eu à coeur d’« offrir des pages à de jeunes poètes qui ont tellement de mal à publier et si peu de lieu pour le faire ».
Le Prix Bernard Vargaftig a pour objectif de faire découvrir la poésie d’un auteur n’ayant pas été publié en tant que poète (hors revue et ouvrage collectif). Il sera décerné tous les deux ans et donnera lieu à la publication du manuscrit lauréat chez un éditeur, les éditions Jacques Brémond pour cette première édition.
 

Voir les commentaires

Note de lecture d'André Zaradzki

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Shih-Li Kow
La Somme de nos folies
Premier roman traduit de l’anglais (Malaisie) par Frédéric Grellier


Note de lecture d'André Zaradzki

" Fantasque, drôle et touchant à la fois, ce roman venu de Malaisie nous entraîne dans une aventure mêlant avec brio le tragique et le cocasse, le merveilleux et la plus triviale des réalités dans un village cerné par les eaux qui accueille avec circonspection et opportunisme la modernité et ses premiers touristes. On côtoie des personnages hauts en couleur et profondément humains; et surtout, dans la Grande maison devenue maison d'hôte, deux orphelines dont l'auteur nous dresse un portrait inoubliable. C'est délicieux, rafraîchissant et consolatoire (pour ceux qui en ont besoin) (je précise que le "ceux" ici n'est pas masculin mais neutre!). "

andré zaradzki - le chant de la terre - librairie - 16, rue Joliot Curie - 30130 Pont Saint Esprit 
04 66 50 27 44

 

L'argumentaire

À Lubok Sayong, petite ville au nord de Kuala Lumpur, tout est indéniablement unique. Jusqu’à la topographie, une cuvette entre deux rivières et trois lacs, qui lui vaut chaque année une inondation et son lot d’histoires mémorables.
Cette année-là, exceptionnelle entre toutes, l’impétueuse Beevi décide de rendre enfin la liberté à son poisson qui désespère dans un aquarium trop petit, d’adopter Mary Anne, débarquée sans crier gare de son orphelinat où toutes les filles s’appellent Mary quelque chose, et d’embaucher l’extravagante Miss Boonsidik pour l’aider à tenir la grande demeure à tourelles de feu son père, reconvertie en bed & breakfast…
Le tout livré en alternance et avec force commentaires par la facétieuse Mary Anne et par Auyong, l’ami fidèle, vieux directeur chinois de la conserverie de litchis, qui coulerait des jours paisibles s’il ne devenait l’instigateur héroïque d’une gay pride locale.
La Somme de nos folies est la chronique absolument tendre, libre, drôle, profonde, et volontiers incisive, d’un genre très humain quelque part en Malaisie, aujourd’hui.
Éditions Zulma

Voir les commentaires

Exposition de septembre : Nathalie Bolcato, photographies

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

Exposition

du 1er au 30 septembre

"Perception de l'instant"

NATHALIE BOLCATO

photographies

Vernissage

vendredi 7 septembre à 18h

 
Librairie le Chant de la terre
entrée libre
 
 
 
 
Là où rien ne se réfléchit…
Là où la nature révèle parfois le sacré et l'insolite…
Là où la lumière sublime l'essentiel…
Là où ma conscience et le visuel se rejoignent…
Dans cet espace-temps où tout est suspendu…
Je déclenche !
Différents de par le regard que nous portons sur le monde… je vous invite à cette conjonction qui est la mienne… à cette émotion visuelle qui fige l'instant pour l'éternité.
Nathalie Bolcato

 

Exposition de septembre : Nathalie Bolcato, photographies
Exposition de septembre : Nathalie Bolcato, photographies

Voir les commentaires

Exposition du mois d'août : François Robin

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

Exposition du 1er au 31 août

François Robin

"La lumière tombée du ciel"

Vernissage samedi 4 août à 18h

 

Librairie le Chant de la terre

entrée libre

 

 

 

 

"Chaque soir, la couleur dévolue à la Terre durant le jour remonte au ciel. Le lieu est le même tous les soirs : l’horizon vers l’ouest. Mais le programme est toujours unique et absolument imprévisible. Rester là, les yeux écarquillés, à scruter les nuances de couleur qui évoluent  au fur et à mesure de la rotation de la Terre. Du bleu, du rouge, de l’orangé, du blanc, du gris, voire du noir et du jaune selon les saisons. Les reliefs s’ocrent. Pas grand chose de plus. Mais, le ciel offre parfois un assemblage de ces couleurs d’une telle harmonie que naît l’envie impérative de la transcrire pour tenter d’en extraire un précipité."

François Robin

Couchant (Acrylique 8P sur carton toilé inséré dans une caisse américaine) -  Soleil couchant sur Saint-Gervais (Aquarelle 20*15)
Couchant (Acrylique 8P sur carton toilé inséré dans une caisse américaine) -  Soleil couchant sur Saint-Gervais (Aquarelle 20*15)

Couchant (Acrylique 8P sur carton toilé inséré dans une caisse américaine) - Soleil couchant sur Saint-Gervais (Aquarelle 20*15)

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>