Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lalibrairie.com - votre librairie en ligne !!!!

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Voir les commentaires

Le Printemps des Poètes du 8 au 24 mars

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Le Printemps des Poètes du 8 au 24 mars

« Au cœur des arts »

« Si la poésie a toujours eu un lien étroit et naturel avec les arts premiers que sont le chant, la danse et le théâtre, elle est aussi souvent l'arrière-pays, le moteur secret ou le point d'appui de la création dans les arts plastiques, la photographie, la composition musicale, le court-métrage cinématographique, la vidéo, voire le cirque... Nous souhaitons mettre en avant, à la faveur du 16e Printemps des Poètes, le dialogue constant et fertile entre les poètes et leurs « alliés substantiels ». Ni au-dessus ni à côté, la poésie est au cœur de toute aventure artistique.

Ce 16e Printemps des Poètes sera aussi l'occasion de saluer Max Jacob, dont on célèbrera le 70e anniversaire de la disparition au camp de Drancy. Poète précurseur du dadaïsme et du surréalisme, Max Jacob était aussi peintre et ami des peintres : Modigliani, Matisse, Braque, Juan Gris... Il était le filleul de Pablo Picasso. »

Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du Printemps des Poètes

Programme résumé à télécharger ci-dessus et programme détaillé ci-dessous. A diffuser largement !

  • Vendredi 7 mars à 18h : Vernissage de l’exposition «Au cœur des arts»

André Zaradzki accueille pour la 1ère fois des élèves de l’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon. Ils sont 7 jeunes artistes qui présenteront leurs œuvres - dont certaines réalisées en commun - sur le thème du Printemps des Poètes : Derhé Margaux, Cortèse Mélissa, Jaffro Sophie, Roche Dorian, Lapeyre Kévin, Delecroix Alexandre, Santi Laurent. Ils travaillent à partir de différentes matières, photos, dessins, et même vidéo… Du 7 au 29 mars. Entrée libre.

Un film de Gabriel Aghion avec Jean-Claude Brialy (son dernier grand rôle) et avec Dominique Blanc, Guillaume Gallienne, Féodor Atkine, Jean-Claude Dreyfus, entre autres… (Durée 86 mn) - Gratuit. Réservation conseillée à la librairie au 04 66 50 27 44.

  • Samedi 8 mars à 9h30 : Petit-déjeuner poétique à la librairie

"L'art est un jeu. Tant pis pour celui qui s'en fait un devoir." Max Jacob.

Lectures de poèmes de Max Jacob et ses amis, accompagnées d'un café, d'un thé et de viennoiseries. Petit moment convivial en toute simplicité. Gratuit.

  • Mercredi 12 mars à 20h à la librairie : «Monsieur Max»

Un film de Gabriel Aghion avec Jean-Claude Brialy (son dernier grand rôle) et avec Dominique Blanc, Guillaume Gallienne, Féodor Atkine, Jean-Claude Dreyfus, entre autres… (Durée 86 mn) - Gratuit. Réservation conseillée à la librairie au 04 66 50 27 44.

Février 1944. Réfugié dans l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire, le poète Max Jacob y mène une vie quasi monastique. Un jour, la Gestapo pénètre dans le couvent et l'arrête. Quelques jours après, il est conduit au camp d'internement de Drancy. Des milliers de prisonniers y attendent leur déportation vers l'Allemagne. Ami de longue date de Pablo Picasso, et ancien du Bateau-Lavoir, Max Jacob est lié aux grandes fi gures du Paris de l'époque : Jean Cocteau, Jean Marais, Sacha Guitry... Mais tous ces artistes tardent à se mobiliser. Une jeune femme, Alice, que le poète a pris sous son aile lorsqu'elle était enfant, va tenter l'impossible pour le sauver...

Courte biographie de Max Jacob (1876-1944)

Il est une figure marquante du XXe siècle. Sa production ne se borne pas à la poésie mais elle comprend aussi une oeuvre graphique et musicale ainsi que l’une des plus riches correspondances de son temps. Ses amitiés précoces avec les peintres, avec Picasso en particulier qu’il rencontre en 1901, et ses liens privilégiés avec Apollinaire ou Reverdy le placent au coeur des débats esthétiques de l’Esprit nouveau et à l’origine de la poésie moderne.

Dès 1940, la législation antisémite bouleverse sa vie : il subit toutes les mesures de persécution édictées par Vichy et l’occupant contre les Juifs. En juin 1940, la Gestapo traque le « cicérone juif » de la basilique ; en octobre, il est recensé : sa carte de la Légion d’honneur porte, à sa demande, le tampon « JUIF ». En 1941, « Monsieur Max » est interdit de publication : il est spolié de ses droits d’auteur. En 1942, il porte l’étoile jaune. Pendant l’Occupation, il assiste impuissant aux malheurs des siens : spoliation des biens, arrestations, déportations. Retiré à Saint-Benoît-sur-Loire (Loiret) de 1921 à 1928 puis de 1936 à 1944, c’est dans ce village qu’il sera arrêté le 24 février 1944 par la police allemande. Conduit à la prison d’Orléans, transféré le 28 février à Drancy, il meurt d’une congestion pulmonaire le 5 mars 1944 au camp d’internement. En 1960, Max Jacob a été élevé, à titre civil, au rang de « poète mort pour la France. »

(Notice biographique réalisée par L'Association des Amis de Max Jacob)

  • Samedi 15 mars à 20h30 à la librairie : « Le masque du rituel au théâtre », conférence-diaporama de Claude Roche.

(Libre participation au chapeau)

"Le masque n’est pas un phénomène exclusif du théâtre ou du carnaval il remonte aux cérémonies rituelles les plus anciennes. Comment déchiffrer ces vestiges énigmatiques protéiformes. Je me suis basé sur l’observation de la fonction des masques et j’ai remarqué que : - le masque engendrait toujours une certaine peur, - qu’il métamorphosait littéralement celui qui le portait - et qu’il dissimulait parfaitement l'identité de son porteur.

A partir de ces trois constatations j’ai pu comprendre la place du masque dans l’histoire des hommes et son évolution à travers les âges.

Je travaille le masque en tant que sculpteur et praticien du théâtre masqué depuis 1967. Je n'ai trouvé à ce jour aucun ouvrage qui me donnerai une explication globale sur l'utilisation des masques dans le monde. Or c'est l'objet le plus répandu géographiquement et historiquement. Il est le plus souvent abordé sous l'angle ethnologique, esthétique, géographique, ou théâtrale jamais dans une vue d’ensemble. J'ai voulu répondre aux questions de : Pourquoi dans toutes les parties du monde les hommes ont fabriquer des masques ? A quelles fins ? Et qu’en est-il aujourd’hui ?"

Claude Roche, est créateur, facteur de masque et metteur en scène, il pratique le masque depuis 1967. Après un année passée au coté de Peter Schumann au Bread and puppets ( USA) - 1970 - il a fondé et dirigé pendant 20 ans le THEATRE DU BLE NOIR exclusivement dédié au masque, il a ainsi créé plus de 35 spectacles. Le dernier en 2011 à Pékin dans le festival Croisement Franco-chinois. Depuis quelques années il se consacre essentiellement à la formation des comédiens et œuvre partout où il peut au renouveau du masque au théâtre, notamment en Chine depuis 2008.

  • Vendredi 21 mars à 20h : Soirée Quizz musical et poétique au Café des Fleurs - allées Frédéric Mistral à Pont-Saint-Esprit

Pierre Touron organise régulièrement le vendredi des soirées à thème ou des quizz musicaux (où les bonnes réponses sont récompensées par des roses…). Il a, sans hésiter, accepté notre proposition d'un quizz poétique à l'occasion du Printemps des Poètes. Menu unique à 22 € entrée, plat, dessert - sur réservation au Café des Fleurs tél. 04 66 33 85 32.

  • Samedi 22 mars à 17h à la librairie : Carte blanche à un éditeur de poésie, « Les éditions du Petit pois » en présence de leurs auteurs : Nathalie Riera, Stéphan Causse, Arnaud Savoye et Vincent Calvet pour des lectures croisées.

Les Éditions du Petit Pois publient de la poésie contemporaine. Ils mettent l'accent sur la forme singulière de chaque ouvrage qui s'élabore dans une relation aussi étroite que possible avec son auteur. Elles réunissent régulièrement plasticien, photographe, et poète.

« Ce chemin est poursuivi depuis l'origine, avec soin, rigueur et attention, plus artisans que professionnels. Ainsi, pas d'économie du profit, mais l'idée qu'une publication est une expérience humaine ouvrant sur l'avenir, et que chaque livre travaille pour le suivant. Chaque oeuvre est de cette manière unique, élaborée avec patience, pour le plaisir du lecteur - comme du nôtre. »

Les éditions du Petit Pois sont dirigées par Véronique et David Zorzi. Ils les ont créées en 2009 et ne publient que 4 ou 5 recueils de poésies par an. Elles comptent parmi leurs auteurs, Angèle Paoli, Stéphan Causse, Amandine Marembert, Vincent Calvet, Rodica Draghincescu, Nathalie Riera, Arnaud Savoye, et ils travaillent avec Laurent Azelvandre (compositeur et guitariste), Marc Granier (peintre, graveur, typographe), Laurent Aït Benalla (photographe)…

Nous avons donné carte blanche à cet éditeur pour fêter avec eux le Printemps des Poètes, et ils nous font le très beau cadeau d'avoir convié à leurs côtés, pour des lectures croisées, quelques-uns de leurs auteurs : Nathalie Riera, Arnaud Savoye, Stéphan Causse et Vincent Calvet.

Ils nous présenteront également l'ensemble de leurs publications ainsi que des originaux d'illustrations.

  • Un moment exceptionnel à ne pas manquer qui se terminera autour d'un apéritif pour clôturer cette 16e édition du Printemps des Poètes… RDV pour la 17e !

*********

A noter également une exposition proposée par la Bibliothèque Municipale du 8 au 23 mars :

« Coups de théâtre » : « Mais qu'est-ce donc que le théâtre ? Trente siècles de théâtre en occident… » : cette exposition nous permet de retrouver les grandes étapes de cet art de la scène et développe les thématiques de la création contemporaine. Entrée libre.

 

Exposition Au coeur des Arts avec l'Ecole Supérieure d'Art d'Avignon.

Exposition Au coeur des Arts avec l'Ecole Supérieure d'Art d'Avignon.

Max Jacob

Max Jacob

Les masques de Claude RocheLes masques de Claude RocheLes masques de Claude Roche

Les masques de Claude Roche

Arnaud Savoye - Stéphan Causse - Nathalie Riéra, Vincent Calvet, auteurs aux Editions du Petit Pois.Arnaud Savoye - Stéphan Causse - Nathalie Riéra, Vincent Calvet, auteurs aux Editions du Petit Pois.
Arnaud Savoye - Stéphan Causse - Nathalie Riéra, Vincent Calvet, auteurs aux Editions du Petit Pois.Arnaud Savoye - Stéphan Causse - Nathalie Riéra, Vincent Calvet, auteurs aux Editions du Petit Pois.
Arnaud Savoye - Stéphan Causse - Nathalie Riéra, Vincent Calvet, auteurs aux Editions du Petit Pois.Arnaud Savoye - Stéphan Causse - Nathalie Riéra, Vincent Calvet, auteurs aux Editions du Petit Pois.
Arnaud Savoye - Stéphan Causse - Nathalie Riéra, Vincent Calvet, auteurs aux Editions du Petit Pois.Arnaud Savoye - Stéphan Causse - Nathalie Riéra, Vincent Calvet, auteurs aux Editions du Petit Pois.

Arnaud Savoye - Stéphan Causse - Nathalie Riéra, Vincent Calvet, auteurs aux Editions du Petit Pois.

Voir les commentaires

AU PROGRAMME DE LA LIBRAIRIE EN FEVRIER

Publié le par Les amis du Chant de la terre

AU PROGRAMME DE LA LIBRAIRIE EN FEVRIER

Exposition du 6 au 28 février :

"La collection du libraire, dessins et gravures"

rétrospective de plusieurs années d'expositions au Chant de la terre.

Depuis de nombreuses années, André Zaradzki accueille des artistes pour des expositions mensuelles sur les murs de sa librairie, Le Chant de la terre. Dans des genres très variés, dessins, gravures, huiles, collages… elles sont devenues des rendez-vous réguliers et attendus par un public toujours plus nombreux. Créatrices d'étonnements, d'émotions, d'enthousiasmes, d'admirations, parfois d'interrogations, ces expositions nous ont permis de découvrir de nombreux artistes.

Au fil des ans, nombre d'entre eux ont offert une œuvre à leur ami libraire pour le remercier de son accueil, et en ce mois de février, André a choisi de nous présenter plus particulièrement, parmi cette importante collection, les dessins et les gravures, dont certains n'avaient pas été exposés, en quelque sorte des "inédits" ! (1)

Vous retrouverez : Thibeaux, Marie-Noëlle Gonthier, Linda Lemaire, Sophie Ginoux, Hannel, Agathe Avène, Haddad, Esther Marlot, Ghouar, Jacques Diézi, Matild Gros, Clothilde Staës, Evelyn Gerbaud, Touil…

Une jolie façon de faire un retour sur ces dernières années avant de poursuivre le programme de l'année 2014 qui s'annonce lui aussi très prometteur…

Il présentera également 5 ou 6 œuvres d'une artiste qu'il exposera au mois d'octobre, Silvia Cabezas Pizarro. Il s'agit de magnifiques dessins à l'encre dont vous pouvez voir un extrait sur la photo ci-dessus ou mieux, sur son site : http://cabezaspizarro.wix.com/silviacabezaspizarro

(1) - Il est bien évident que s'agissant d'une collection privée, aucune des œuvres exposées n'est à la vente.

Dimanche 23 février à 18 h : Concert Julia Korning, alto, et Alexis Thibaut, piano

Auditorium du Centre Pépin à Pont-Saint-Esprit

Sur une invitation d'André Zaradzki, soutenu par les Amis du Chant de la terre et en collaboration avec le Conservatoire de l'Agglomération du Gard Rhodanien.
Entrées : libre participation au chapeau.

Julia Korning devient une fidèle de Pont-Saint-Esprit où elle s'est déjà produite en plusieurs occasions dans différentes formations, à chaque fois devant un public nombreux et enchanté (concerts à l'auditorium, sur la place de la Borne, à la librairie, mais aussi à la Chapelle de Vénéjan, à Bagnols/Cèze…).

Une nouvelle fois elle nous propose un concert avec un autre musicien, un pianiste qui vient de Belgique, Alexis Thibaut, rencontré au Conservatoire et avec lequel elle se produit en musique de chambre depuis déjà quatre ans. Au programme une première partie avec l’Élégie pour alto & piano op.44 d'Alexandre Glazounov et la Sonate pour alto & piano de Rebecca Clarke. Puis en deuxième partie la Suite pour alto & piano d'Ernest Bloch. Un programme axé sur la fin XIXe début XXe dans 3 pays différents…

Julia Korning et Alexis ThibautJulia Korning et Alexis Thibaut

Julia Korning et Alexis Thibaut

Vendredi 28 février à 20h30, "La Traversée", spectacle musical sur des textes de Tim Broadbent

"La famine et l'exode de l'Irlande au 19e siècle à travers la vie de BRIDGET BRODY"

Narration : Anaëlle Mancino
Musique : CROSSWIND
Christian Fromentin : violon
Tim Broadbent : chant, guitare
Cela se passe à la librairie - réservation conseillée au 04 66 50 27 44 - libre participation au chapeau
AU PROGRAMME DE LA LIBRAIRIE EN FEVRIER
AU PROGRAMME DE LA LIBRAIRIE EN FEVRIER

Voir les commentaires

Programme de janvier à la librairie

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Programme de janvier à la librairie

Exposition Chopeur d'images

© Vincent Balaÿ

du 2 au 31 janvier 2014

Vernissage vendredi 10 janvier
à partir de 18 h - entrée libre

Vincent Balaÿ, issu des Beaux-Arts de Saint-Étienne, a une production insérée dans de nombreuses formes artistiques. Après une quarantaine d’années consacrées à son métier de professeur d’arts plastiques, il a peu à peu orienté son œuvre personnelle vers un travail photographique revisité par sa sensibilité de peintre. Il réside à Saint-Montan.

Sa démarche nous montre “la trace multiforme “ que nous laisse notre mémoire au quotidien. Le papier photographique comme support, allié à l’outil numérique, Vincent nous ouvre toutes sortes de possible par le plus anodin des regards. La lumière, la forme, la texture, liées aux champs du réel, invitent notre mémoire à résonner. De ces trois éléments nous gardons les poussières sensibles qui fabriquent notre image. Ces papiers ne sont plus de simples photos mais deviennent de véritables tableaux poétiques qui explorent les champs du possible, traces de souvenirs inconscients, où tout se combine pour créer une image qui nous échappe.

Par son travail il est devenu “Chopeur d’images” © Vincent Balaÿ. Vincent a toujours montré sa production plastique localement et dans l’hexagone... En Mai 2008 il exposait ces “Éphémérides” chez André Zaradzki “ Le chant de la terre”. Il a travaillé sur des textes d’Andrée Chedid et “Palomar” d’Italo Calvino.

Exposition Chopeur d'images © Vincent Balaÿ
Exposition Chopeur d'images © Vincent Balaÿ
Exposition Chopeur d'images © Vincent Balaÿ

Exposition Chopeur d'images © Vincent Balaÿ

Vendredi 17 janvier à 20h30

soirée musicale avec le DUO BØCAL UP

entrée par libre participation au chapeau

Derrière une voix, une clarinette basse et les sons d'une machine à boucle se cache le duo Bøcal up.

Leur répertoire d'une vingtaine de compositions se revendique de la chanson poétique et de la chanson engagée, du jazz et du rock, de l'électro et des musiques traditionnelles, sans vraiment être rien de cela.

Bøcal up propose un univers sans appartenance, sincère et engagé, et la cinquantaine de concerts joués depuis deux ans a montré que tous les publics, de 5 à 81 ans, y trouvent leur compte.

Le Duo Bocal UpLe Duo Bocal Up

Le Duo Bocal Up

Programme de janvier à la librairie

Mercredi 29 janvier à 20 h "La littérature engagée" en partenariat avec ATTAC Gard Rhodanien

entrée libre
Rencontres « littérature engagée »

ATTAC Gard rhodanien avec la librairie « Le chant de la terre » de Pont Saint Esprit, propose une série de rencontres « littérature engagée », à tous ceux qui souhaitent échanger sur le « monde tel qu’il va. » Offrir à chacun la possibilité de croiser des points de vue, d’ouvrir et d’enrichir une réflexion commune pour reconstruire et régénérer une pensée politique dans l’impasse.

Car nous croyons que cette impulsion nouvelle viendra de la base et de la profondeur de notre pays.

Jean Claude Michéa

Nous avons choisi d’ouvrir cette première rencontre avec le dernier essai de Jean Claude Michéa : « Les mystères de la gauche ». Michéa est un philosophe dont la réflexion est très écoutée et comme philosophe il a cette distance et ce temps nécessaire pour l’analyse et la compréhension de notre monde.

Dans cet essai il pose crûment la question de savoir ce que « signifie aujourd’hui ce vieux clivage droite- gauche ? » … « Il me semble que c’est avant tout le refus de remettre cette question en chantier – et de tirer ainsi les leçons de l’histoire de notre temps – qui explique en grande partie l’impasse dramatique dans laquelle se trouvent à présent tous ceux qui se reconnaissent encore dans le projet d’une société à la fois libre, égalitaire et conviviale. »

Programme de janvier à la librairie

Vendredi 31 janvier à 20h30 - Soirée lecture théâtralisée avec l'Atelier-Théâtre de Bollène

Claudine Kimmerlé et Marcel Moratal

lisent "Marécages" un texte de Marcel Moratal

entrée par libre participation au chapeau
L'auteur

Né à Fès en 1954, Marcel Moratal quitte le Maroc très jeune avec ses parents. La famille s'installe d'abord dans le Nord de la France durant cinq ans puis ensuite dans le sud où il y passera presque toute son enfance et son adolescence.

Après dix années en tant qu'ouvrier dans le bâtiment il monte à Paris suivre des études cinématographiques et commence à écrire pour le théâtre. Six pièces verront le jour, presque toutes montées par lui-même à Paris, au Festival d'Avignon et autres villes de province. L'une d'entre elles sera mise en ondes sur France-Culture et la Radio Suisse Romande.

Installé aujourd'hui dans les Baronnies provençales il fonde et dirige depuis 1992 dans la maison familiale un petit théâtre rural et « résistant », Le Canard en Bois. Il anime d'autre part des ateliers d'écritures

Marcel Moratal a publié deux textes de théâtres : " Petit et Petit b " et " Est-ce que répandre du bleu c'est faire la mer ? "au Éditions de L'Harmattan. Deux textes dans le cadre d'un collectif d'auteurs de théâtre ( EAT * ) un sur la Méditerranée et un second sur Marilyn Monroe au Éditions Les Cahiers de L'Egaré. Un texte pour jeune public "Minus " aux Éditions du Lampion. * EAT : Les Écrivains Associés du Théâtre

"Marécages"

Un vieux couple se déchire après le départ du fils pour New-York.

Ce fils ( dont on ne prononce jamais le prénom ) sera omniprésent, une balle qu'on se renvoie et qui, par l'évocation qu'en font l'un et l'autre personnage symbolisera toutes les frustrations, les non-dits, les griefs accumulés de part et d'autre durant toute une vie et qui vont peu à peu s'extraire des " marécages " dans lesquels le couple patauge.

Ce qu'en dit la critique :

"...Marcel Moratal veut nous faire entrer très vite dans une cérémonie dérisoire : après le départ pour New York de leur rejeton unique qui y terminera ses études d'architecte, dans la tour d'une cité bien de chez nous, le couple parental, des " p'tits vieux " vont avoir tout loisir de récapituler leurs mesquineries réciproques, de démontrer leur somptueuse incompréhension. Ils tricotent le tout avec des réminiscences respectables, presque innocentes, immédiatement gommées par une nouvelle râlerie du père ou des réflexions anodines, laborieusement pétries d'intentions louables de la mère..." Marie Ordinis pour Théâtre et Toiles.

..." Le texte de cruelle ironie - chant ultime du désespoir - de mots justes et forts, bouscule, atteint l'intime de chacun : nous sommes tous un jour ou l'autre en plein " Marécages "... Noire, la pièce de Marcel Moratal dit l'ordinaire. Sans pétiller d'optimisme, elle dit aussi, à la manière de Desproges - un autre auteur amer - " Il y a toujours la vie à aimer ". Chantal Spirli . Le Dauphiné Libéré.

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>