Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #expositions tag

Exposition de juillet : ZITO photographies

Publié le par Les amis du Chant de la terre

EXPOSITION

DU 3 AU 31 JUILLET

ZITO photographe

"Les reflets de l'ombre"

vernissage

vendredi 6 juillet à 18h

entrée libre

LIBRAIRIE LE CHANT DE LA TERRE

 

 

 

 

Les Reflets de l'Ombre

" La thématique de cette exposition est l'exploration urbaine, autrement dit "l’urbex".  Pour les non-initiés, je vous reprends la définition Wikipédia, " c'est une activité consistant à visiter des lieux construits par l'Homme, abandonnés ou non, en général interdits d'accès".

Entre frissons et originalité, de manoirs oubliés en prisons désertées, venez découvrir l'Histoire d'un abandon, le pourquoi d'une déchéance.

À travers mon objectif, percevez un regard différent sur ce que peuvent renvoyer ces lieux si particuliers, où aucune personne n'ose s'aventurer."

Zito

 

Voir les commentaires

Exposition de juin : Bernard Dupré - photographies

Publié le par Les amis du Chant de la terre

 

EXPOSITION

DU 1er AU 30 JUIN

BERNARD DUPRÉ

PHOTOGRAPHIES

VERNISSAGE VENDREDI

1er JUIN à 18h

 

librairie le Chant de la terre
entrée libre
 
 
 
 
 
" Assurément contemplatif je suis.
Mon parcours photographique se résume à une errance au cours de laquelle ce sont les sujets qui s’imposent à moi, me laissant naïvement croire à la pertinence de mes choix.
Je ne suis pas un photographe qui calcule, élabore, prévoit le contenu et la forme que prendra mon travail. Pas d’intention ni de message mais la volonté d’être vigilant à ce que la lumière offre à ma vue, ou plutôt à mon regard, car c’est bien de lumière et de regard dont il s‘agit. J’aime à dire : « il faut que l’oeil creuse ».
Bien sûr, une pratique de longue date amène à la réflexion et il a bien fallu se poser la question du devenir des images capturées.
Prendre la décision d’exposer est quelque chose de récent et ne fût pas une évidence pour moi.
Aujourd’hui le cap est franchi et m’offre l’opportunité de creuser davantage au coeur du travail accompli et à venir.
Je propose maintenant à vos regards quelques images qui pour certaines ont la faculté de communiquer entre elles sans me demander mon avis, mais peut-être y suis-je pour quelque chose !
J’espère quelles seront source de plaisir et de rencontre.
"

Bernard Dupré

Voir les commentaires

Ce qui vous attend au mois de mai au Chant de la terre !

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Programme résumé du mois de mai à la librairie

  • Exposition du 2 au 31 mai : Evelyn Gerbaud - peintures, encres, monotypes - vernissage le vendredi 4 mai à 18h - entrée libre
  • Mardi 15 mai 20h30 : “ Ponctuation " lecture à deux voix avec Bruno Eychenne (auteur) et Annie Perrier - entrée libre
  • Jeudi 17 mai 20h30 : " Du souci des autres à l'autre comme souci, la grande casse du médico-social" - soirée débat avec Michel Perrier (auteur) - entrée libre
  • Vendredi 18 mai 20h30 : Chants profanes et sacrés du monde avec Emmanuelle Drouet - entrée au chapeau
  • Mercredi 23 mai à 20h30 : Soirée philo-débat avec Typhaine Morille,  thème  “Le peuple peut-il être souverain ?” - entrée libre
Un aperçu du programme en images…
Un aperçu du programme en images…
Un aperçu du programme en images…
Un aperçu du programme en images…

Un aperçu du programme en images…

Voir les commentaires

Exposition du mois de mai : Evelyn Gerbaud

Publié le par Les amis du Chant de la terre

Exposition du 2 au 31 mai

Evelyn Gerbaud

peintures, encres, monotypes

Vernissage vendredi 4 mai à 18h

entrée libre

 
 
" Dans des paysages de solitude évoluent d’étranges présences sorties d’un monde inconnu de nous, mais attendant révélation de leurs existences.                                      
Peintures,  encres, monotypes parlent de ce monde qui peut parfois paraitre un peu inquiétant ; il suffit  de l’apprivoiser.  
Il parle juste de la vie d’une autre façon. " Evelyn Gerbaud
 
 
 
" Evelyn Gerbaud entretient une intimité avec le papier à partir d’un geste retenu et pudique. Noir et blanc et ténèbres dialoguent dans ce miroir qu’est le dessin, la gravure où songes et cauchemars opèrent des métamorphoses saisies dans leur diversité. Le monde polymorphe d’Evelyn Gerbaud associe plusieurs règnes où l’animal et l’homme se croisent, dans un monde minéral et maritime. "   Lydia Harambourg

" La face cachée de la Mélancolie "

" Il en est ainsi des œuvres sur papier d’Evelyn Gerbaud. L’Ombre, sortie de ses draps, dépouillée des ses oripeaux profanes et de ses peaux animales, peut s’unir au cosmos et s’agglomérer aux êtres merveilleux du rêve ou à ceux plus troubles du cauchemar. Ces silhouettes revenues de l’enfer ont aperçu l’alchimiste fou aux lueurs de son athanor, et elles témoignent des métamorphoses de l’esprit, des proliférations acides et exotiques des possibles, de la polymérisation des genres et d’une équivoque réorganisation des espèces. En abolissant les catégories, Evelyn Gerbaud mêle le minéral, l’animal et les choses dans un dialogue incertain, incertaine qu’une forme n’en phagocyte pas une autre dans un perpétuel et cannibale remue-méninges. "    Marc Giai-Miniet
 (Suite à une exposition organisée par Michel Dubois dans sa galerie « Le Garage »  à Orléans…)

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>